Imaginez quinze personnes debout dans une baignoire cela vous donne le niveau de densité qui est proche de celui de la Mecque.
Imaginez quinze personnes debout dans une baignoire cela vous donne le niveau de densité qui est proche de celui de la Mecque.
Imaginez quinze personnes debout dans une baignoire cela vous donne le niveau de densité qui est proche de celui de la Mecque. ©AFP - AHMAD AL-RUBAYE / AFP
Imaginez quinze personnes debout dans une baignoire cela vous donne le niveau de densité qui est proche de celui de la Mecque. ©AFP - AHMAD AL-RUBAYE / AFP
Imaginez quinze personnes debout dans une baignoire cela vous donne le niveau de densité qui est proche de celui de la Mecque. ©AFP - AHMAD AL-RUBAYE / AFP
Publicité
Résumé

La foule et ses folies, ses paniques comme celles qui ont été hélas observées lors du pèlerinage de la Mecque. Dans quels contextes les mouvements de foule peuvent-ils devenir meurtriers ? On en parle avec Mehdi Moussaïd, chercheur en sciences cognitives, qui étudie la foule depuis 10 ans.

En savoir plus

Chaque année, l’Arabie saoudite accueille environ 3 millions de pèlerins musulmans venus du monde entier pour accomplir le hajj, le pèlerinage dans la ville sainte de La Mecque. Pendant 5 jours, ce sont des millions de personnes qui convergent au même endroit au même moment, cela crée des niveaux de densité très importants, qui peuvent être meurtriers. On se souvient de la bousculade de 2006 qui a provoqué la mort d'environ 360 personnes, les caméras de La Mecque avaient alors observé une densité de 10 personnes par mètre carré. Le mouvement de foule le plus meurtrier a eu lieu en 2015 à Mina près de La Mecque, 2 300 personnes ont péri. "La Mecque est malheureusement connu pour être l'endroit record des plus grands mouvements de foule" observe Mehdi Moussaïd, chercheur en sciences cognitives au Max Planck Institute de Berlin. Il est l'auteur d'une étude sur le comportement des foules titrée Fouloscopie, ce que la foule dit de nous aux éditions humenSciences

A partir d'un niveau de densité critique autour de 6 personnes par m², on observe un phénomène collectif, c'est le phénomène de turbulences qui est caractérisé par des vagues de bousculades qui vont se propager à travers la foule. Ce phénomène s'explique par la physique, car à partir d'un certain niveau de densité ça devient de la physique parce que les gens se touchent, ils ne sont plus libres de leurs mouvements et ils répondent tout simplement aux pressions physiques de leurs voisins. Medhi Moussaïd

Publicité

Superfail, à découvrir chaque lundi 

Superfail est un podcast "natif", né comme podcast et originaire du numérique, sans passer d’abord par l’antenne hertzienne.  C’est Guillaume Erner, producteur des Matins de France Culture, qui se lance sur cette nouvelle "antenne" numérique : chaque lundi matin, retrouvez une histoire d'échec, de fail, décryptée avec un invité. Un nouveau programme à part entière à écouter à votre rythme, quand vous le désirez, et qui a pour ambition d'explorer les possibilités offertes par le média, en termes de ton, d'écriture, de durée...    Retrouvez l'intégralité des épisodes de Superfail.

Pour vous abonner au podcast

Pour Android et autres applications : abonnez-vous avec le fil RSS (sur téléphone Android et autres applications)    Sur iTunes et téléphones Apple : abonnez-vous avec ce lien L'équipe de SuperfailProduction : Guillaume Erner  Réalisation : David Jacubowiez  Avec la collaboration de Daphné Abgrall
 

Références

L'équipe

Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
Juliette Devaux
Collaboration
Vivien Demeyère
Réalisation