Photo prise en 2011 durant une vente aux enchères d’oeuvres de Céline.
Photo prise en 2011 durant une vente aux enchères d’oeuvres de Céline.
Photo prise en 2011 durant une vente aux enchères d’oeuvres de Céline. ©AFP - LIONEL BONAVENTURE
Photo prise en 2011 durant une vente aux enchères d’oeuvres de Céline. ©AFP - LIONEL BONAVENTURE
Photo prise en 2011 durant une vente aux enchères d’oeuvres de Céline. ©AFP - LIONEL BONAVENTURE
Publicité
Résumé

Retour sur le projet des éditions Gallimard de rééditer les pamphlets antisémites de Céline.

En savoir plus

Photo prise en 2011 durant une vente aux enchères d’oeuvres de Céline.• Crédits : LIONEL BONAVENTURE - AFP

C’était une idée étrange, une idée promise à la critique : republier les oeuvres antisémites de Céline. Pourquoi les éditions Gallimard ont-elles eu une telle idée ?
Aujourd’hui, après une très vive polémique, la maison d’édition a décidé de suspendre son projet de réédition, Antoine Gallimard estimant que « les conditions méthodologiques et mémorielles ne sont pas réunies pour l’envisager sereinement ».
Les pamphlets de Céline sont des textes écrits entre 1937 et 1941 et Gallimard souhaitait publier une édition critique de ces textes sur la base d’un travail déjà réalisé au Canada. Ces pamphlets ne sont pas interdits en France mais n’ont pas été réédités depuis la fin de la guerre, l’écrivain lui-même puis sa veuve s’y opposant, mais on peut les trouver facilement sur internet ou chez les bouquinistes.  

Publicité

Retour sur l'histoire de ces pamphlets et le projet de leur réédition avec l'historienne et chercheuse au CNRS Anne Simonin

C’était une mauvaise idée qui se termine, à mon avis, par une bonne solution.             
Ces textes ont déjà été réédités sous l’occupation, en 42-43 pour "Bagatelles pour un massacre" et 41-42 pour "L'école des cadavres", qu’on le veuille ou non.             
Rééditer les pamphlets de Céline, c’est un geste, une reprise qui est une réédition, on referait donc ce qui s’est fait pendant la guerre au temps de l’occupation. On le referait au nom d’une vision élargie de la littérature qui consiste à penser que le génie littéraire de Céline impose de connaître l’ensemble de son oeuvre... Ce qui me dérange dans ce raisonnement, non que je mette en doute le génie littéraire de Céline, c’est que Céline lui-même a décidé qu’il ne voulait pas que ces textes soient republiés, il a toujours dit que c’était la chose qui lui avait apporté le plus d’ennuis, si les textes étaient republiés, il était alors passible d’indignité nationale.

Cette affaire n’est pas une affaire de littérature mais une affaire de droit.

À partir du moment où "Les Décombres" de Lucien Rebatet ont été republiés, c'était comme s'il était devenu une sorte d’éclaireur porteur d’une torche antisémite qu’on allait pouvoir rallumer, on s’est dit qu’il n’y avait pas de souci et qu'on pouvait reprendre les pamphlets de Céline...

"Superfail", à découvrir chaque lundi

"Superfail" est notre nouveau podcast "natif", né comme podcast et originaire du numérique, sans passer d’abord par l’antenne hertzienne. C’est Guillaume Erner, le producteur des Matins de France Culture, qui se lance sur cette nouvelle "antenne" numérique : chaque lundi, retrouvez une histoire d'échec, de fail, décryptée avec un invité. Un nouveau programme à part entière à écouter à votre rythme, quand vous le désirez. Et qui a pour ambition d'explorer les possibilités offertes par le média, en termes de ton, d'écriture, de durée...

Pour vous abonner au podcast

Pour Android et autres applications : abonnez-vous avec le fil RSS (sur téléphone Android et autres applications)
Sur iTunes et téléphones Apple : abonnez-vous avec ce lien

Références

L'équipe

Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
Juliette Devaux
Collaboration
Vivien Demeyère
Réalisation