"La menace est plus forte que l'exécution", Aaron Nimzowitsch, joueur d'échec russe et danois.
"La menace est plus forte que l'exécution", Aaron Nimzowitsch, joueur d'échec russe et danois. ©Getty -  Cyndi Monaghan
"La menace est plus forte que l'exécution", Aaron Nimzowitsch, joueur d'échec russe et danois. ©Getty - Cyndi Monaghan
"La menace est plus forte que l'exécution", Aaron Nimzowitsch, joueur d'échec russe et danois. ©Getty - Cyndi Monaghan
Publicité

Pour progresser aux échecs, selon les mots de Maxime Vachier-Lagrave, l'un des meilleurs joueurs au monde, il ne faut pas avoir de peur de perdre. Analyse de l'échec aux échecs...

Déjà, échouer dans la vie, ce n’est pas simple... Mais échouer aux échecs c’est encore plus compliqué... L’échec aux échecs, le « méta-échec », c'est le sujet de Superfail avec Maxime Vachier-Lagrave, l’un des trois plus grands joueurs d’échecs au monde.

Aux échecs il faut être prêt à affronter toutes les situations, forcément je suis plus en confiance quand je gagne car chaque échec amène l’échec pour les parties suivantes. Chaque joueur vit ses périodes de doute et chaque partie est un combat psychologique de tous les instants, il faut réussir à rentrer dans la tête de l’adversaire, semer le doute avec des coups surprenants...             Maxime Vachier-Lagrave

Publicité

BIBLIOGRAPHIE

  • Maxime Vachier-Lagrave, Joueur d'échecs, Fayard, 2017

L'équipe

Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
Vivien Demeyère
Réalisation
Juliette Devaux
Collaboration