Love/Hate ©AFP - Berliner Verlag / Steinach / dpa-Zentralbild / DPA
Love/Hate ©AFP - Berliner Verlag / Steinach / dpa-Zentralbild / DPA
Love/Hate ©AFP - Berliner Verlag / Steinach / dpa-Zentralbild / DPA
Publicité
Résumé

En l’honneur de la Saint-Valentin, Superfail se penche sur le fail amoureux, la catastrophe romantique, le ratage de couple...

En savoir plus

Si aujourd’hui nous avons la possibilité d’être plus libre dans notre vie amoureuse, pourtant selon les chiffres d’une chercheuse américaine, 85% de toutes les relations vont se solder par une fin à terme court, moyen ou long...
Retour sur l’échec amoureux avec Eva Illouz, professeure de sociologie à la Hebrew University de Jérusalem et directrice d’étude à l’EHESS, auteure de Pourquoi l'amour fait mal ?, Les sentiments du capitalisme ou encore Hard Romance, Cinquante nuances de Grey et nous aux éditions du Seuil.

Je voudrais faire une distinction entre les amours qui n’aboutissent pas et celles qui échouent. Dans la culture européenne on a de très beaux exemples d’amours qui n’aboutissent pas : Dante au 13ème siècle ou Pétrarque au 14ème siècle qui tous les deux révèrent pendant toute leur vie une femme qu’ils ont à peine entraperçue, un fantôme,mais à laquelle ils consacrent toutes leur vie. Ce n’est pas un échec car ces amours ont donné fruit à une très grande oeuvre poétique.

Publicité

L’amour qui échoue doit remplir une condition fondamentale : la condition du désillusionnement. Dans Du côté de chez Swann, le roman célèbre de Proust paru en 1913, il écrit : « Dire que j’ai gâché des années de ma vie, que j’ai voulu mourir, que j’ai eu mon plus grand amour pour une femme qui ne plaisait pas et qui n’était pas mon genre ». Après quelques années, Swann se rend compte qu’Odette, pour qui il a failli mourir, n’était même pas son genre... On n’arrive pas à ajuster son désir sexuel à l’appréciation et à la connaissance véritable de l’autre. On est dans un désillusionnement sur l’autre.

Voici quelques grands axes qui expliqueraient l'échec amoureux : on essaye de cultiver au sein même d’une relation notre propre individualité. A partir du moment où l’individualité se conçoit de façon atomisée, nous avons deux êtres très différents et qui doivent au cours de leur vie cultiver de plus en plus leur singularité et leur différence.              

La vie au 20ème siècle se distingue fondamentalement des vies auparavant par la démultiplication folle des objets de consommation, accompagnés d’une façon de les consommer. Or ces façons de vivre les objets génèrent souvent de grandes tensions, ce que le sociologue Jean-Claude Kaufmann appelle des agacements, des irritations dûes au fait que nous n’utilisons pas les objets qui sont comme la base inconsciente de notre quotidien et de nos relations.              

La sexualité est aussi une des principales causes de divorce.

La question des sites de rencontres nous mènent au coeur même de la société capitaliste : avoir plus de choix ne rend pas la possibilité de choisir plus facile. Les sites montrent beaucoup de possibilités comme si c’était un marché visible. Ça encourage une mentalité économique en comparant la valeur relative de chacun et maximiser notre choix. Le fait qu’il y ait tant de choix donne l’illusion que les gens sont interchangeables.

"Superfail", à découvrir chaque lundi

"Superfail" est notre nouveau podcast "natif", né comme podcast et originaire du numérique, sans passer d’abord par l’antenne hertzienne. C’est Guillaume Erner, le producteur des Matins de France Culture, qui se lance sur cette nouvelle "antenne" numérique : chaque lundi, retrouvez une histoire d'échec, de fail, décryptée avec un invité. Un nouveau programme à part entière à écouter à votre rythme, quand vous le désirez. Et qui a pour ambition d'explorer les possibilités offertes par le média, en termes de ton, d'écriture, de durée...

Retrouvez l'intégralité des épisodes de Superfail

Pour vous abonner au podcast

Pour Android et autres applications : abonnez-vous avec le fil RSS (sur téléphone Android et autres applications)
Sur iTunes et téléphones Apple : abonnez-vous avec ce lien

Références

L'équipe

Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
Juliette Devaux
Collaboration
Vivien Demeyère
Réalisation