Un incendie a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris
Un incendie a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris
Un incendie a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris ©AFP - GEOFFROY VAN DER HASSELT - AFP
Un incendie a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris ©AFP - GEOFFROY VAN DER HASSELT - AFP
Un incendie a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris ©AFP - GEOFFROY VAN DER HASSELT - AFP
Publicité
Résumé

Le 15 avril 2019, la cathédrale Notre-Dame, symbole de Paris, de la France et de l'Histoire, était la proie des flammes. Le sauvetage de l'édifice vieux de plus de 800 ans s'est joué "à un quart d'heure, une demi-heure près". Après le choc, une question persiste : comment l'impensable a-t-il pu se produire ?

En savoir plus

Irréel, impensable ! Et pourtant, le drame se déroulait bien là sous nos yeux ce 15 avril 2019. L'émotion se lisait sur les visages atterrés, les yeux remplis de larmes, de plus en plus nombreux dans les rues autour de Notre-Dame comme pour la soutenir dans son drame. Les mois ont passé, les dons sont arrivés en masse, mais aujourd'hui encore, tout le monde se demande comment Notre-Dame de Paris, ce joyau de l'architecture gothique construite au XIIe siècle, modifiée au XVIIIe siècle puis restaurée au XIXe siècle, celle qui a survécu aux affres du temps, à la Révolution française et à deux Guerres Mondiales, a pu s'embraser, en quelques heures. 

À réécouter : Le grand incendie de la forêt de Notre-Dame de Paris

Et surtout, qui est responsable de cette catastrophe majeure pour les Chrétiens mais aussi pour les touristes qui se pressent par millions, chaque année, pour visiter ce vaisseau de pierre classé au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1991. Laurent Valdiguié, grand reporter en charge de l'investigation au journal Marianne, vient de publier Notre-Dame, Le brasier des vanités (Impacts Éditions, mars 2020). Retour sur une catastrophe pourtant prévisible. 

Publicité

"C'est une série de catastrophes originelles, une série de bourdes, de ratages, peut-être aussi d'incompétences..."

15 avril 2019 : Les pompiers tentent d'éteindre les flammes qui jaillissent du toit de la cathédrale Notre-Dame de Paris
15 avril 2019 : Les pompiers tentent d'éteindre les flammes qui jaillissent du toit de la cathédrale Notre-Dame de Paris
© AFP - Thomas SAMSON / AFP

C''est une série de catastrophes originelles, une série de bourdes, de ratages, peut-être aussi d'incompétences qui ont fait que, non seulement Notre-Dame n'aurait jamais dû brûler mais qui ont fait que Notre-Dame a brûlé ! Notre-Dame n'avait pas brûlé depuis plus de 800 ans. Elle avait été conçue au Moyen-Age dans l'éventualité du feu. C'est d'ailleurs l'architecte du Moyen-Age qui, en prenant quelques options techniques, a permis, ce 15 avril, de retarder le feu. Il avait fait en sorte que la toiture ne rentre pas dans les deux beffrois, qu'elle soit isolée. Ainsi, si la charpente des tours brûlait, cette charpente qui supporte les cloches, elle était le moins possible en contact avec la maçonnerie des tours pour permettre qu'elle brûle sans endommager la maçonnerie. Laurent Valdiguié

Causes de l'incendie privilégiées par la brigade criminelle : le mégot d'un des ouvriers qui réparaient la flèche et l'électrification, en 2013, des cloches de la flèche avec un court-circuit possible de ce système électrique

Mais en 2010, les architectes en chef de Notre-Dame décident de doter la charpente du Moyen-Age (La Forêt) d'un système de détection  incendie. Ce qui aurait pu être une bonne idée, repose sur une idée fausse, absurde et qui va démontrer toute sa faiblesse en avril 2019.

C'est l'idée que cette charpente vieille de 800 ans, ce vieux chêne, cette forêt, ne va pas brûler vite. Et d'ailleurs, toujours sur cette même idée fausse "le vieux chêne ça ne brûle pas", le premier relâchement a été l'installation de fils électriques. Tous les architectes le savent : l'électricité est proscrite dans les charpentes en bois. Un petit court-circuit va provoquer un dégagement de chaleur qui pourrait, à terme, provoquer un début de feu. Ensuite, il n'y a pas de pompiers à Notre-Dame... Et puis, le système est tellement compliqué que le permanent en charge de surveiller le tableau d'alerte ne va pas comprendre où le feu a démarré... Laurent Valdiguié

Invité : Laurent Valdiguié. Grand reporter en charge de l'investigation au journal Marianne, il vient de publier Notre-Dame, Le brasier des vanités (Impacts Éditions, mars 2020)

Les "meilleurs" ouvriers de France, les "meilleurs" architectes auraient du veiller sur elle... Et pourtant ! Laurent Valdiguié sur la couverture de son ouvrage Notre-Dame, Le brasier des vanités (Impacts Éditions, mars 2020)

À lire : Notre-Dame de Paris : une accumulation de négligences

Extrait

La comédienne Isabelle Carré lit Notre-Dame de Paris (1831) de Victor Hugo, le 18 avril 2019.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Liens

Notre-Dame, Le brasier des vanités (Impacts Éditions, mars 2020) - Laurent Valdiguié (Twitter - L'hebdomadaire Marianne - Cathédrale Notre-Dame de Paris

En savoir plus : Quand Notre-Dame brûlait

"Superfail" est un podcast original de Guillaume Erner, le producteur des Matins de France Culture : chaque lundi matin, retrouvez une histoire d'échec, de fail, décryptée avec un invité. Un programme à écouter à votre rythme, quand vous le désirez. Retrouvez l'intégralité des épisodes de Superfail 

Pour vous abonner au podcast

Pour Android et autres applications : abonnez-vous avec le fil RSS (sur téléphone Android et autres applications), sur iTunes et téléphones Apple : abonnez-vous avec ce lien.

L'équipe de Superfail

Guillaume Erner, Sylvia Favre, David Jacubowiez. Aujourd'hui, la prise de son est assurée par Élise Leu.

En savoir plus : La science au secours de Notre-Dame

Références

L'équipe

Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
Juliette Devaux
Collaboration
Vivien Demeyère
Réalisation