Opération Barbarossa : Plusieurs chars allemands sont entrés dans un village. Ils sont sur le chemin du front et font partie de plus de 4,5 millions de soldats des puissances de l'Axe lors de l'invasion de l'URSS. Union soviétique.
Opération Barbarossa : Plusieurs chars allemands sont entrés dans un village. Ils sont sur le chemin du front et font partie de plus de 4,5 millions de soldats des puissances de l'Axe lors de l'invasion de l'URSS. Union soviétique.
Opération Barbarossa : Plusieurs chars allemands sont entrés dans un village. Ils sont sur le chemin du front et font partie de plus de 4,5 millions de soldats des puissances de l'Axe lors de l'invasion de l'URSS. Union soviétique. ©Getty - Galerie Bilderwelt/Getty Images
Opération Barbarossa : Plusieurs chars allemands sont entrés dans un village. Ils sont sur le chemin du front et font partie de plus de 4,5 millions de soldats des puissances de l'Axe lors de l'invasion de l'URSS. Union soviétique. ©Getty - Galerie Bilderwelt/Getty Images
Opération Barbarossa : Plusieurs chars allemands sont entrés dans un village. Ils sont sur le chemin du front et font partie de plus de 4,5 millions de soldats des puissances de l'Axe lors de l'invasion de l'URSS. Union soviétique. ©Getty - Galerie Bilderwelt/Getty Images
Publicité
Résumé

A-t-il pensé que le traité de non-agression du 23 août 1939 protégerait l'Union soviétique ? Pour autant, peut-on encore parler de surprise quand près de 80 avertissements d'une attaque imminente furent adressés à Staline par ses service de renseignement ?

En savoir plus

Pourquoi refuser de savoir ? Cette question se pose à nous tous mais parfois, elle peut avoir des répercussions inouïes. 

Posons le décor : d'un côté l'Armée Rouge, désorganisée, en manque d'officiers compétents suite aux purges staliniennes massives... De l'autre la Wehrmacht, supérieure en nombre et en équipement, très organisée et bien mieux dirigée.

Publicité

Alors, pour Staline, erreur stratégique ? Manque de lucidité ? Mauvaise appréciation de l'adversaire... Quoi qu'il en soit, l'Union soviétique sera foulée aux pieds par le IIIème Reich lors de l'Opération Barbarossa.

Opération Barbarossa, deux soldats inspectent un avion russe endommagé en 1941. Au cours des deux premiers jours de l'invasion, l'Allemagne a détruit 2 500 avions soviétiques, dont beaucoup au sol.
Opération Barbarossa, deux soldats inspectent un avion russe endommagé en 1941. Au cours des deux premiers jours de l'invasion, l'Allemagne a détruit 2 500 avions soviétiques, dont beaucoup au sol.
© Getty - Galerie Bilderwelt/Getty Images

Cette semaine, le Superfail est celui de Joseph Staline. Tout commence le 22 juin 1941. Explications.

Invité : Jean Lopez, journaliste et historien français, auteur de Barbarossa : 1941, la guerre absolue (Jean Lopez et Lasha Otkhmezuri) aux éditions Passés composés (Paris)

On mélange le vrai et le faux. Hitler est un spécialiste de la désinformation. C'est un roi de la manipulation. C'est un prestidigitateur, littéralement. Il a fait noyer Staline, depuis le début de l'Opération Barbarossa, dans de fausses informations. Comment les trier ? Quand Staline reçoit l'information selon laquelle il y a 120 divisions sur sa frontière et, dans un même temps, qu'il y en a 120 face à l'Angleterre. Alors, qui Hitler va-t'il attaquer ?...  Jean Lopez

Barbarossa : 200 jours... 5 millions de morts. Jean Lopez

"Superfail" est notre nouveau podcast "natif", né comme podcast et originaire du numérique, sans passer d’abord par l’antenne hertzienne. C’est Guillaume Erner, le producteur des Matins de France Culture, qui se lance sur cette nouvelle "antenne" numérique : chaque lundi matin, retrouvez une histoire d'échec, de fail, décryptée avec un invité. Un nouveau programme à part entière à écouter à votre rythme, quand vous le désirez. Et qui a pour ambition d'explorer les possibilités offertes par le média, en termes de ton, d'écriture, de durée...

Retrouvez l'intégralité des épisodes de Superfail

Pour vous abonner au podcast

Pour Android et autres applications : abonnez-vous avec le fil RSS (sur téléphone Android et autres applications)  

Sur iTunes et téléphones Apple : abonnez-vous avec ce lien

L'équipe de Superfail

Guillaume Erner, Sylvia Favre, David Jacubowiez

Références

L'équipe

Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
Juliette Devaux
Collaboration
Vivien Demeyère
Réalisation