Aéroport de Toulouse-Blagnac
Aéroport de Toulouse-Blagnac
Aéroport de Toulouse-Blagnac ©Maxppp - XAVIER DE FENOYL/LA DEPECHE DU MIDI
Aéroport de Toulouse-Blagnac ©Maxppp - XAVIER DE FENOYL/LA DEPECHE DU MIDI
Aéroport de Toulouse-Blagnac ©Maxppp - XAVIER DE FENOYL/LA DEPECHE DU MIDI
Publicité
Résumé

Superfail s'intéresse à la décision de Casil Europe, actionnaire chinois de l'Aéroport de Toulouse-Blagnac, de revendre ses parts acquises en 2015 pour 500 millions d'euros, une plus-value estimée à 200 millions d'euros ! Pourquoi l'Etat français a-t-il décidé de vendre à une société chinoise un actif stratégique ? Pourquoi le profil de l'acquéreur chinois a-t-il toujours soulevé de vives inquiétudes ?

En savoir plus

Rappel des épisodes précédents, en avril 2015,  l'Etat avait vendu 49,99% du capital de l'aéroport de Toulouse-Blagnac à une société française détenue par des capitaux chinois Casil Europe pour 308 millions d'euros.  En novembre 2018, la Cour des comptes avait épinglé le processus de privatisation, notamment sur le manque de transparence financière de l'acquéreur Casil Europe et le le manque d'expérience en matière de gestion aéroportuaire. Énième rebondissement, le rapporteur de la cour administrative d’appel de Paris a recommandé, le 11 mars dernier, d’annuler la vente suite aux recours déposés par les organisations syndicales et un Collectif d'élus et de riverains, opposés depuis la première heure à la prise de participation du groupe chinois .Comment expliquer ce fiasco ?  Analyse de ce superfail avec notre invité Alain Gastal, journaliste au bureau de Radio-France à Toulouse.

Au moment de la privatisation amorcée par Arnaud Montebourg, puis réalisée sous le ministère d' Emmanuel Macron, Casil était tout simplement le candidat qui proposait la somme plus importante et de loin pour devenir actionnaire à 49,9 % de l'Aéroport de Toulouse-Blagnac : 308 millions d'euros, c'est-à dire 18 % de plus que les 3 autres candidats français et européens. Alain Gastal

Publicité

En savoir plus : Les aéroports doivent-ils rester publics ?

Il y a eu plusieurs recours déposés par les organisations syndicales, par un Collectif contre la privatisation de l'aéroport de Toulouse, qui a mené de nombreuses actions et notamment une qui est entrain d'être examinée par la Cour administrative d'appel de Paris. Alain Gastal

Il y aura la même insécurité juridique pour le repreneur, il va se retrouver actionnaire opérateur mais actionnaire minoritaire, sous la surveillance des 40 % des Collectivités locales et de la Chambre de commerce et des 10, 1 % de l'Etat et  que l'Etat veut céder. Alain Gastal

Superfail, à découvrir chaque lundi 

Superfail est un podcast "natif", né comme podcast et originaire du numérique, sans passer d’abord par l’antenne hertzienne.  C’est Guillaume Erner, producteur des Matins de France Culture, qui se lance sur cette nouvelle "antenne" numérique : chaque lundi matin, retrouvez une histoire d'échec, de fail, décryptée avec un invité. Un nouveau programme à part entière à écouter à votre rythme, quand vous le désirez, et qui a pour ambition d'explorer les possibilités offertes par le média, en termes de ton, d'écriture, de durée...    Retrouvez l'intégralité des épisodes de Superfail.

Pour vous abonner au podcast

Pour Android et autres applications : abonnez-vous avec le fil RSS (sur téléphone Android et autres applications)    Sur iTunes et téléphones Apple : abonnez-vous avec ce lien 

L'équipe de Superfail

Production : Guillaume Erner 

 Réalisation : David Jacubowiez  

Avec la collaboration de Daphné Abgrall

Références

L'équipe

Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
Juliette Devaux
Collaboration
Vivien Demeyère
Réalisation