Carte postale du Petit Musée. Pierre Martelanche, à l’instar de Ferdinand Cheval, fit venir un photographe et commanda des cartes postales
Carte postale du Petit Musée. Pierre Martelanche, à l’instar de Ferdinand Cheval, fit venir un photographe et commanda des cartes postales
Carte postale du Petit Musée. Pierre Martelanche, à l’instar de Ferdinand Cheval, fit venir un photographe et commanda des cartes postales
Publicité
Résumé

C'est l'histoire d'un homme qui a prêché la liberté, la fraternité, la laïcité et l'émancipation des femmes sans savoir lire ni écrire, sans éducation. Pierre Martelanche s'est exprimé en sculptant, et en édifiant une sorte de temple considéré aujourd'hui comme un digne représentant de l'art brut.

En savoir plus

Il faut pour le trouver marcher en pleine campagne, dépasser un champ de maïs, parvenir à un monticule recouvert de vigne vierge et pousser une porte envahie de broussailles. Nous sommes le 13 juin 2011. Deux ethnologues et un ânier, en expédition en côte roannaise, vont faire la découverte d’un véritable trésor d’art brut, naïf, ou populaire. Dans l’ancienne maison de vigne se cachent des dizaines d’œuvres en terre cuite, des fresques en bas-relief, « des femmes accablées par la guerre, des symboles de justice et de paix, balances et colombes ».

Son obsession, l'Education pour tous

L’auteur de ce musée insoupçonné jusque-là est Pierre Martelanche, vigneron de son état, autodidacte, républicain, laïc, pacifiste, opiniâtre. Son obsession était l'Education pour tous, lui qui n'avait pu en bénéficier. Avant sa mort en 1923 il fut considéré comme « un esprit délirant, un fantaisiste, pour ne pas dire un fou ».

Publicité
59 min

En reportage  :

Sur les lieux avec Gabriel Boucher , arrière-petit-fils de Pierre Martelanche Jean Bartholin  conseiller général de la Loire et Quentin Bazin , auteur d’une thèse sur les autodidactes et marginaux de la région Rhône-Alpes.

En plateau  : l’ethnologue Jean-Yves Loude , et Laurent Danchin , critique d’art et essayiste, spécialiste d’art brut.

En direct le vendredi 6 février depuis les studios de France bleu St Etienne-Loire.

Le portail de la cabane de vigne.
Le portail de la cabane de vigne.
© Radio France - J. Gacon