Le début du problème... ©Radio France - Julie Gacon
Le début du problème... ©Radio France - Julie Gacon
Le début du problème... ©Radio France - Julie Gacon
Publicité
Résumé

C’est une petite église comme des milliers d’autres en France. Murs décrépits, charpente usée, chauffage inadapté, infiltrations d’eau. A Caëstre dans le Nord, les fidèles attendent le devis de l’Architecte des Bâtiments de France...

avec :

Marie-Laure Pain (Déléguée générale de l’Observatoire du Patrimoine religieux.), Bruno Minet (Délégué épiscopal à la Commission diocésaine d’Art sacré).

En savoir plus

C’est une petite église comme des milliers d’autres en France. Murs décrépits, charpente usée, chauffage inadapté, infiltrations d’eau. A Caëstre dans le Nord, les fidèles attendent le devis de l’Architecte des Bâtiments de France pour une rénovation qu’ils appellent de leurs vœux. Du côté de la mairie, à qui appartient l’église comme c’est le cas pour les édifices religieux construits avant 1905, on s’active pour trouver des subventions de part et d’autre… Les habitants ont été consultés, qui pour beaucoup restent indifférents : située à 30 kilomètres à l’ouest de Lille, Castres est aujourd’hui investie par de nombreux jeunes couples qui ne fréquentent pas la messe dominicale.

L'église St Omer, à Caestre, au petit matin.
L'église St Omer, à Caestre, au petit matin.
© Radio France - Julie Gacon
Avertissement.
Avertissement.
© Radio France - Julie Gacon
Zones interdites de prière.
Zones interdites de prière.
© Radio France - Julie Gacon
Sacristie.
Sacristie.
© Radio France - Julie Gacon

En reportage : avec la maire de Caëstre Brigitte Vanhersel, le diacre Guislain Merlevede, des fidèles qui envisagent de la rénover eux-mêmes comme Maxime Butstraen…

Publicité
Maxime Butstraen et son plan pour sauver l'église.
Maxime Butstraen et son plan pour sauver l'église.
© Radio France - Julie Gacon
Le diacre Ghislain Merlevede dans la chapelle Notre-Dame de Grâce
Le diacre Ghislain Merlevede dans la chapelle Notre-Dame de Grâce
© Radio France - Julie Gacon

En plateau : D’après l’Observatoire du Patrimoine religieux, d’ici 2030 en France, plusieurs milliers d’édifices religieux seront à vendre. Ainsi, de nombreux diocèses et mairies travaillent avec une agence immobilière spécialisée. Comment se prennent de telles décisions de la part de leurs propriétaires – les communes ou les diocèses (selon les cas) ? Quelle est leur marge de manœuvre respective ? Avec le père Bruno Minet, Délégué épiscopal à la Commission diocésaine d’Art sacré au diocèse de Lille, et Marie-Laure Pain déléguée générale de l’Observatoire du Patrimoine religieux.

Emission enregistrée le vendredi 9 septembre dans les studios de France bleu Nord, à Lille