France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

Chez Salah, on parle peu. Le bruit des bulldozers et des marteaux-piqueurs a longtemps limitéles conversations. Et Salah n’est pas bavard… A qui lui demande si son bistrot marche bien, si les travaux n’ont pas dissuadé les gens de venir au comptoir, il répond « Je m’en fous, c’est par principe ». Salah a refusé le chèque qu’on lui proposait pour quitter les lieux, afin de mener à bien l’un des plus ambitieux projets de renouvellement urbain en France. Le quartier ouvrier, où les jours et les nuits ont longtemps été rythmées par l’accordéon et les horaires des usines, cèdera bientôt la place à des logements neufs et de nouvelles entreprises, pour attirer les classes moyennes lilloises et parisiennes.

En reportage : chez Salah , avec aussi Mehmet Arikan et Nadia Bouferkas , réalisateurs du film *Chez Salah, ouvert même pendant les travaux * *et membres de l'association Tribu; dans le quartier St Maurice derrière la garde Lille-Europe avec Antoine , menacé d'expropriation et par ailleurs militant pour les mal-logés; * et Thomas , rédacteur en chef de la revue alternative d’urbanisme *Hors-sols * et auteur de L'enfer vert aux éditions L'Echappée.

Publicité

En plateau : Oriol Clos , directeur de l’agence d’urbanisme de Lille et Pierre Mathiot ex-directeur de l’IEP de Lille.

Une émission enregistrée le 16 Octobre, à l'IEP de Lille.