10/29/74-Kinshasa, Zaire: Muhammad Ali smashes a right to the head of George Foreman.
10/29/74-Kinshasa, Zaire: Muhammad Ali smashes a right to the head of George Foreman.
 10/29/74-Kinshasa, Zaire: Muhammad Ali smashes a right to the head of George Foreman. ©Getty - 	Bettmann
10/29/74-Kinshasa, Zaire: Muhammad Ali smashes a right to the head of George Foreman. ©Getty - Bettmann
10/29/74-Kinshasa, Zaire: Muhammad Ali smashes a right to the head of George Foreman. ©Getty - Bettmann
Publicité
Résumé

Trois longues années, c'est le prix qu'aura payé Mohammed Ali pour avoir refusé son enrôlement dans la guerre du Vietnam, pour avoir refusé de jouer le « bon petit Nègre » au service des blancs. En 1974, Mohamed Ali affronte George Foreman lors d'un combat légendaire à Kinshasa.

avec :

Nicole Bacharan (Historienne, politologue, spécialiste des Etats-Unis.), Pap Ndiaye (Historien, spécialiste de l'histoire des États-Unis), Patrice Lelorain (écrivain), André François (journaliste), Benoît Heimermann (Grand reporter à L’Equipe Magazine).

En savoir plus

En 1970, Ali est relaxé et récupère le droit de combattre, le droit de reconquérir son titre de champion du monde des poids lourds lors d'un match, devenu légendaire, à Kinshasa poétiquement nommé « Baston dans la jungle ». Un match, ou un grand spectacle aux tonalités politiques avec des acteurs aussi féroces qu'Ali, Foreman, et Mobutu ? Car comme toujours avec Ali, il n'y a pas que le jeu de jambes qui soit insaisissable.

Avec :

Publicité

Le journaliste et témoin de cet épisode André François,

L'écrivain et biographe d'Ali : Patrice Lelorain

Les historiens Pap NDiaye et Nicole Bacharan,

Benoît Heimermann, journaliste sportif à l’Équipe

Remerciements à la SONUMA et à l'INA pour les archives.

  • Les archives audiovisuelles en Belgique
Références

L'équipe

Diphy Mariani
Réalisation
François Teste
Réalisation
Assia Khalid
Réalisation
Christine Bernard
Collaboration
Christine Robert
Réalisation
Guillaume Baldy
Réalisation
Julie Beressi
Réalisation
Anna Szmuc
Réalisation
Alisonne Sinard
Collaboration