France Culture
France Culture
Publicité

Un documentaire d**'** Amélie Tulet etDiphy Mariani

En France, il faut une adresse postale. Sans cela, impossible de bénéficier de la sécurité sociale, d’ouvrir un compte bancaire ou de déclarer ses revenus. Mais comment faire lorsque l'on est sans domicile stable, demandeur d’asile ou sans papiers ?

Publicité
Au 106 bd Ney
Au 106 bd Ney
© Radio France - Amélie Tulet

Il existe le droit à la domiciliation dite " sociale ". Un droit reconnu, mais méconnu, dont l’accès est principalement assuré par des associations comme Solidarité Jean Merlin.

Trois jours par semaine, des dizaines de personnes attendent devant le local de l'association parisienne, au 106 bis boulevard Ney. Quand la porte s'ouvre, tout le monde se presse à l'intérieur et s'agglutine au comptoir pour récupérer son courrier. Trois mille personnes sont domiciliées ici. Elles ont toutes la même adresse.

Cette adresse, pour certains domiciliés, est un ancrage qui empêche la marginalisation. Pour d’autres, c’est le début d’une vie nouvelle, le point de départ de démarches qui permettront de refaire surface, de s’en sortir.

Merci à Jean-Pierre Volkringer, président de l’association Solidarité Jean Merlin ainsi qu’à toute l’équipe de l’association, le conseil d’administration et les bénévoles. 
Merci aux domiciliés du 106 bis bd Ney.

Pour écrire à l’association Solidarité Jean Merlin : 106 bis bd Ney, 75018 Paris

Réalisation : **Diphy Mariani **

Prise de son :** Olivia Branger**

L'équipe