"Le sexe pour moi c'est comme un très très bon repas"
"Le sexe pour moi c'est comme un très très bon repas" ©Getty -  moodboard - Mike Watson Images
"Le sexe pour moi c'est comme un très très bon repas" ©Getty - moodboard - Mike Watson Images
"Le sexe pour moi c'est comme un très très bon repas" ©Getty - moodboard - Mike Watson Images
Publicité

Les témoignages entrecroisées de cinq femmes bisexuelles, homosexuelles, ou hétérosexuelles, de tous âges, qui racontent leurs trajectoires affectives et sensuelles : les rencontres, les doutes, le désir, le plaisir, la passion, le sexe routinier ou débridé.

Toutes d’âges et d’horizons différents. Chacune à leur façon elles se sont construites, et se construisent encore, à travers leur désir et leur plaisir, une sexualité et une féminité. 

Le sexe pour moi , c'est un nuage sucré, tout doux.

Publicité

On part loin, on ne réfléchit plus. C'est un moment de liberté.

Le sexe, c'est un bonbon très acidulé.

C'est comme un bon alcool fort : si ça se passe trop bien, à trop faire l'amour, je pense qu'après on est trop vannée, on peut avoir la gueule de bois.

C’est leur rapport à l’amour, au sexe, au corps, et enfin à l’autre qui les raconte. Certaines en parlent et le vivent avec joie. Pour d’autres, le chemin est plus compliqué, fait d’obstacles à surmonter et de douleurs à oublier. Elles sont bisexuelles, homosexuelles, hétérosexuelles. A une époque où l’on tente encore trop souvent de « normer » la sexualité, elles l’affirment, en creux : il y autant de sexualités que d’individus, autant de façons d’aimer que d’être.

Ce documentaire croise les parcours amoureux, affectifs, et sensuels de cinq femmes.

*Un documentaire de Giulia Fois et Julie Beressi *

*Prise de son : Yann Fressy *

L'équipe

Diphy Mariani
Réalisation
François Teste
Réalisation
Assia Khalid
Réalisation
Jean-Philippe Navarre
Réalisation
Christine Bernard
Christine Bernard
Christine Bernard
Collaboration
Christine Robert
Réalisation
Guillaume Baldy
Réalisation
Julie Beressi
Réalisation
Anna Szmuc
Réalisation
Alisonne Sinard
Collaboration