France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

Un documentaire de Marie Guérin et Guillaume Baldy

Chambre désaffectée
Chambre désaffectée
© Radio France

Plouguernevel, petite commune dans un désert rural, compose avec la maladie mentale depuis 1934. Plouguernevel hébergera en 1934 un Asile, puis un H.P (Hôpital psychiatrique), puis un C.H. (Centre Hospitalier) et depuis 2008 une Unité pour Malades Difficiles. Et puis en 1998, c'est la reconversion obligée. On en parle dans les médias sous l'angle de l'économie. Pierre-Henri Allain, journaliste de Libération intitule son papier économique "Plouguernevel, la reconversion d'une terre d'asile». L'hôpital est entré dans une phase de complète restructuration, passant en dix ans de quelque 1 700 à 800 lits en 1998.

Publicité

Que sont devenus ces lits? Ces lits vides représentent autant de patients forcés à quitter l'hôpital.

Certains restent et intègrent de force un milieu ouvert. Certains habitent désormais de l'autre côté de l'enceinte hospitalière car la commune accueille d'anciens patients à proximité de l'hôpital.

« La psychiatrie est une spécificité du centre Bretagne comme la sidérurgie l'était en Lorraine. » Ce propos provient d'un élu CGT de Plouguernevel. Les lits vides sont fous collecte les témoignages sur la folie; rassemble ces expériences plouguistes et esquisse une petite histoire de la folie en Bretagne.

Avec :

Goulc' Han Kervella , fondateur de la troupe de théâtre Ar Vro Bagan (AVB)

Jeannot Le Coz, danseur

*et **Yann-Fañch Kemener, ** chanteur. *

Production : Marie Guérin

Réalisation : Guillaume Baldy

Références

L'équipe

Diphy Mariani
Réalisation
François Teste
Réalisation
Eve Etienne
Collaboration
Christine Bernard
Collaboration
Christine Robert
Réalisation
Guillaume Baldy
Réalisation
Anna Szmuc
Réalisation
Rafik Zénine
Réalisation