Publicité
En savoir plus

Un documentaire d'Anne-Charlotte Pasquier et Anna Szmuc

Le dossier de l'Assistance Publique de Gabrielle Nigon
Le dossier de l'Assistance Publique de Gabrielle Nigon
© Radio France

Au début du siècle dernier et jusque dans les années 50, des enfants de l’Assistance Publique ont été acheminés dans les Combrailles par cars entiers. Dans les villages on disait : les pitauds, les assistés, les « P’tits-Paris ».

Publicité

Aujourd’hui, ces anciens pupilles racontent : l’estafette qui passait dans les villages avec les enfants, les colliers autour du coup avec le matricule, les visites de l’inspecteur, les vêtures...

Et essaient de recoller les morceaux de leur histoire.

Marcel Bouleau , abandonné à l’âge de 6 ans, quitte Paris pour le Puy de Dôme. Il est placé avec sa sœur chez un couple de fermiers, « plutôt pour l’argent ». Plus âgé, il sera « loué » comme domestique. A 21 ans, il « prend sa liberté », et descend sous terre comme mineur à Saint-Eloy-les-Mines. Là, Marcel sera enseveli deux fois, et deux fois rescapé…Il a aujourd’hui 88 ans.

Gabrielle Nigon , placée bébé chez « la Marie Léonard », apprendra à 68 ans qu’elle n’était pas une enfant trouvée en découvrant dans son dossier des lettres de sa mère demandant à la reprendre.

Monique Ferreira , accueillie par une famille dont le père était un ancien pupille, évoque cette famille de cœur, la main mise de l’administration sur sa vie et sa volonté farouche de se dégager de cette tutelle.

Martine Duraj, petite-fille d’un enfant de l’assistance, André-Auguste, fait aujourd’hui fonction de famille d’accueil pour des enfants de l’Aide Sociale à l’Enfance.

Pascale Mégnol, assistante sociale rattachée à l’ASE sur le secteur des Combrailles depuis 28 ans, a entendu ses collègues lui raconter la camionnette qui passait dans les villages avec les enfants, mais aussi la vie difficile de ces familles de paysans.

Ivan Jablonka , historien, a publié une histoire des enfants de l’assistance publique de 1874 à 1939. Il nous explique les raisons de ces placements ruraux, précisant quel était le projet de l’assistance publique pour ces enfants.

Production : Anne-Charlotte Sinet-Pasquier

Réalisation : Anna Szmuc

Prise de son : Chantal Nouvelot

Mixage : Julie Garraud

Entretien avec l'historien Ivan Jablonka :

Entretien avec l'historien Yvan Jablonka

9 min

Références

L'équipe

Diphy Mariani
Réalisation
François Teste
Réalisation
Eve Etienne
Collaboration
Christine Bernard
Collaboration
Christine Robert
Réalisation
Guillaume Baldy
Réalisation
Anna Szmuc
Réalisation
Rafik Zénine
Réalisation