France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

Un documentaire d'Amélie Tulet et Diphy Mariani

Suzy Platiel
Suzy Platiel

Jeune ethnolinguiste dans les années 60, **Suzy Platiel ** découvre les Sanan du Burkina Faso, une ethnie qui, à l'époque, ne connaît pas l'écriture. Chez les Sanan, l'éducation passe par les contes. Ils ne servent pas seulement à faire rêver les enfants ils leur apprennent à se concentrer, à écouter puis progressivement à parler. Les contes servent à transmettre les valeurs du groupe, les codes de comportement, mais aussi à régler les litiges.

Publicité

Peut-on apprendre à lire et à écrire si l'on n'a pas appris à parler ?

Pour Suzy Platiel, sans maîtrise du langage oral et corporel, notre développement est incomplet.

Dans les années 80, de retour à Paris, Suzy teste ses hypothèses dans des classes de sixième en instaurant une "heure du conte". Au fil des semaines, les élèves développent leur capacité de concentration et d'écoute, prennent goût à la lecture et deviennent plus solidaires les uns des autres. Ils progressent dans toutes les matières.

Suzy se bat encore aujourd'hui à 82 ans pour défendre la place de la communication orale directe dans les classes.

Elle a fait des adeptes. A Ille-sur-Têt, près de Perpignan, un jeune professeur de Français s'assoit chaque semaine en cercle avec ses élèves et leur donne la parole. C'est parti pour une heure de conte...

Avec :

Suzy Platiel ,

**Jean-Christophe Gary ** (pour le joindre, cliquez ici),

et les élèves de la 6ème3 du collège Pierre Fouché d'Ille sur Têt.

Production** : Amélie Tulet**

Réalisation : Diphy Mariani

Prise de son :** Frédéric Cayrou**

Références

L'équipe

Diphy Mariani
Réalisation
François Teste
Réalisation
Eve Etienne
Collaboration
Christine Bernard
Collaboration
Christine Robert
Réalisation
Guillaume Baldy
Réalisation
Anna Szmuc
Réalisation
Rafik Zénine
Réalisation