Campagne de prévention contre l'excision au Burkina Faso
Campagne de prévention contre l'excision au Burkina Faso
Campagne de prévention contre l'excision au Burkina Faso ©AFP - DELOCHE / BSIP
Campagne de prévention contre l'excision au Burkina Faso ©AFP - DELOCHE / BSIP
Campagne de prévention contre l'excision au Burkina Faso ©AFP - DELOCHE / BSIP
Publicité
Résumé

Dans les années 90, Pierre Foldes a fait une découverte qui a bouleversé la vie de 130 millions de femmes dans le monde : il a trouvé un moyen de réparer les ravages de l’excision.

En savoir plus

Cette opération dure une vingtaine de minutes, simplicité qui pose la question du pourquoi personne ne s’y est intéressé auparavant, comme si cette souffrance féminine n’intéressait pas. Aujourd’hui, la « réparation » de l’excision a rendu modifiable ce qui était considéré comme irréversible. Si, comme nous le rappellent d’autres médecins du Kremlin-Bicêtre, la chirurgie n’est pas suffisante à apaiser tous les traumatismes, elle est une avancée majeure.

Nous avons suivi une de ces opérations ainsi qu’une consultation du docteur Foldes. Trois jeunes femmes récemment opérées nous ont raconté pourquoi elles ont fait ce choix difficile, combien l’excision avait pesé sur leurs vies et tout le bénéfice qu’elles ont retiré de ce geste. De façon inattendue, le plaisir sexuel n’est pas l’élément moteur de leur démarche, laquelle le plus souvent consiste avant tout à retrouver leur intégrité physique, à redevenir entière.

Publicité

Depuis dix ans, à Saint-Germain-en-Laye, 4000 femmes ont été ainsi « réparées ». La plupart sont des filles de la deuxième génération, nées en France, et qui ont choisi de faire cette opération. Choix souvent difficile, tenu secret. Choix plein d’espoir aussi…

Avec :

Pierre Foldes , urologue

Fatoumata, Hada, Maimouna, jeunes femmes excisées opérées par Pierre Foldes

Emmanuelle Antonetti , obstétricienne

Laura Beltran , Sexologue

Sokhna Fall, psychologue

Production : Hubert Prolongeau

Réalisation : Guillaume Baldy

Prise de son : Benjamin Chauvin

Le 13 février : Journée Mondiale de la Radio

Références

L'équipe

Diphy Mariani
Réalisation
François Teste
Réalisation
Eve Etienne
Collaboration
Christine Bernard
Collaboration
Christine Robert
Réalisation
Guillaume Baldy
Réalisation
Anna Szmuc
Réalisation
Rafik Zénine
Réalisation