On ne dit plus : « secrétaire », on dit : « assistante de direction » ; on ne dit plus : « équipe de travail », on dit : « team »
On ne dit plus : « secrétaire », on dit : « assistante de direction » ; on ne dit plus : « équipe de travail », on dit : « team »  ©Getty -  Jonathan McHugh
On ne dit plus : « secrétaire », on dit : « assistante de direction » ; on ne dit plus : « équipe de travail », on dit : « team » ©Getty - Jonathan McHugh
On ne dit plus : « secrétaire », on dit : « assistante de direction » ; on ne dit plus : « équipe de travail », on dit : « team » ©Getty - Jonathan McHugh
Publicité

La langue de bois pratiquée par les managers et le personnel politique est de plus en plus dénoncée. Certains s’attellent à expliquer en quoi cette langue constitue un outil de domination maîtrisé par les puissants. Ils cherchent à analyser les rouages de sa fabrication pour mieux s'en libérer.

La langue de bois fait partie de nos vies mais souvent on l'oublie. L'emploi d'un mot plutôt qu'un autre connote négativement ou positivement nos pensées, en fonction de l'idée, du sous-entendu, ou de la valeur morale qu'on veut donner aux choses. Pour cela, la langue de bois utilise des néologismes, anglicismes, sigles, euphémismes, oxymores et autres figures de style. On ne dit plus : « secrétaire », on dit : « assistante de direction » ; on ne dit plus : « équipe de travail », on dit : « team » ; on ne dit plus : « usagers », on dit : « bénéficiaire » ou « client »...

Les animateurs et participants de la coopérative d'éducation populaire L'orage, à Grenoble, travaillent collectivement la question de la langue de bois (ou « novlangue »). Ils cherchent à analyser les rouages de sa fabrication, dans le cadre de « formations professionnelles » et d'ateliers de « désintoxication de la langue de bois ».

Publicité

Dans les (dé)formations de L'orage, on apprend à déconstruire le langage pour pouvoir agir différemment dans le monde, pour aller vers des façons de faire plus démocratiques, que ce soit dans les activités de loisir ou d'engagement, dans le travail, ou dans les relations.

30 min

*L'orage fait parti d'un réseau d'éducation populaire, composé des SCOP Le Pavé à Rennes, le Vent Debout à Toulouse, et l'Engrenage à Tours.

Production : Myriam Prévost

Réalisation : Véronique Vila

Prise de son : Fabien Gosset

Mixage : Manuel Couturier

L'équipe

Diphy Mariani
Réalisation
François Teste
Réalisation
Assia Khalid
Réalisation
Jean-Philippe Navarre
Réalisation
Eve Etienne
Collaboration
Christine Bernard
Christine Bernard
Christine Bernard
Collaboration
Christine Robert
Réalisation
Guillaume Baldy
Réalisation
Véronique Vila
Réalisation
Anna Szmuc
Réalisation