Publicité
En savoir plus

Un documentaire de Jean-Baptiste Péretié et Yvon Croizier

Portrait à la pipe de Guy Ribes
Portrait à la pipe de Guy Ribes
© Radio France - Jean-Luc Léon

Portrait à la pipe de Guy Ribes ©Jean-Luc Léon

Publicité

Picasso, Chagall, Dali, Léger, Modigliani, Renoir… Pendant près de trente ans, Guy Ribes, faussaire véritable, a imité les plus grands peintres, avec une maîtrise technique et un talent artistique hors du commun. Personnage entier, fumeur de pipe à la silhouette trapue et aux mains d’ours mal léché, il raconte sa vie avec son accent titi parisien et sa morale d’artiste. « Le peintre des voyous », comme un juge l’a surnommé, naît dans un bordel à la fin des années 1940. Il grandit dans une famille où, dit-il, « on pratiquait plutôt le revolver que le pinceau ». Après un passage dans la marine puis dans la Légion, il commence à fabriquer des faux, par orgueil et par jeu. Il fait ses gammes, perfectionne ses techniques de vieillissement des toiles, oublie son propre style et apprend sur le bout des doigts à peindre comme les autres. Ribes ne fait presque jamais de copies exactes, il peint « à la manière de », c’est-à-dire qu’il crée de nouvelles œuvres de Chagall, de Picasso… Au point de tromper les experts. Et d’attirer un réseau de marchands d’art véreux, qui exploitent son talent et arnaquent plusieurs collectionneurs. Jusqu’au jour où la police vient frapper à sa porte… Comment le peintre joueur des débuts est-il devenu le fournisseur d’une bande de trafiquants d’art ? Qu’est devenue son âme d’artiste à force de se vendre au plus offrant ? Comment retrouver son style quand on a été, en quelque sorte, l’égal des plus grands ?Aujourd’hui, après une vie passée dans la peau des maîtres, le faussaire de haut vol est redevenu un jeune peintre qui suit sa propre voie. Il cherche un atelier et une galerie. Avec : Guy Ribes , peintre ;Me Antonin Lévy , avocat de Guy Ribes ;Gilles Perrault , expert artistique au procès de Guy Ribes ;Michel Fournier , chef de la Brigade pour la répression des contrefaçons industrielles et artistiques, responsable de l’enquête sur Guy Ribes ;Patrick Le Chanu , conservateur en chef du patrimoine, spécialiste de la copie ;Jean-Luc Léon , cinéaste.Production : Jean-Baptiste Péretié Réalisation : Yvon Croizier

Références

L'équipe

Jean Lebrun
Production
François Teste
Réalisation
Christine Diger
Réalisation
Christine Bernard
Collaboration
Christine Robert
Réalisation
Guillaume Baldy
Réalisation
Irène Omélianenko
Production déléguée
Vanessa Nadjar
Réalisation
Nathalie Salles
Réalisation
Yvon Croizier
Réalisation
Alexandre Héraud
Production déléguée
Rafik Zénine
Réalisation