France Culture
France Culture
Publicité

*Un documentaire de Frédérique Devillez et Guillaume Baldy *

En partenariat avec Médiapart

Publicité
La présomption de minorité
La présomption de minorité

Gaëlle, Adam, Cynthia et Solène sont enseignants et certains de leurs élèves sont des « mineurs étrangers isolés » cette dénomination renvoie à l’ensemble des jeunes migrants qui, âgés de moins de 18 ans, se trouvent sur le territoire français sans la présence de leurs parents.

Selon la Convention Internationale relative aux droits de l’enfant que la France a ratifiée en 1989, « Tout enfant qui est temporairement ou définitivement privé de son milieu familial, a droit à une protection et une aide spéciales de l’Etat. » Les mineurs étrangers isolés sont donc légalement considérés, au regard du Code civil, comme des enfants « en danger » et ils doivent être pris en charge par l’État via ses services sociaux, et ce, même s’ils sont entrés clandestinement en France, sans passeport ou titre de séjour valable. Il en est de même pour le droit à la scolarisation.

Le cas des jeunes âgés de 16 à 18 ans se complique d’année en année. Ils sont suspectés presque systématiquement de mentir sur leur âge. Les enseignants se mobilisent, face à des élèves qui se retrouvent parfois à dormir dehors, malgré leur désir palpable d'apprendre. Est ce que ces jeunes sont perçus comme des étrangers avant d'être considérés comme des mineurs en danger ? Pourquoi ne bénéficient-ils pas d'une présomption de minorité ?

Histoires de vies, histoire de corps

55 min

L'équipe

Diphy Mariani
Réalisation
François Teste
Réalisation
Assia Khalid
Réalisation
Jean-Philippe Navarre
Réalisation
Christine Bernard
Christine Bernard
Christine Bernard
Collaboration
Christine Robert
Réalisation
Guillaume Baldy
Réalisation
Julie Beressi
Réalisation
Anna Szmuc
Réalisation
Alisonne Sinard
Collaboration