Publicité
Résumé

Semaine Thématique : Voleurs, voyous Un documentaire de Michel Pomarède et Jean-Philippe Navarre

En savoir plus
Correspondance
Correspondance

Derrière le braqueur, cherchez la femme, la concubine, la sœur aussi. Sans elles, ils ne tiendraient pas longtemps derrière les barreaux, ceux qui vivent dans la délinquance.

Martine Sauvadet, c’est Pénélope : elle attendu celui qu’elle a épousé en prison pendant 30 ans. 30 ans de parloirs, de visites, de déménagement. Son mari était jusqu’à sa sortie en 2014 après 38 ans de prison un des condamnés les plus surveillés de France : Philippe El Shennawy a été condamné en 1977 à perpétuité pour un « vol à main armée » avec prise d'otage, peine commuée en vingt ans de prison. Evadé deux fois, il accumulait treize condamnations et ne devait théoriquement pas être libéré avant 2032, à l'âge de 78 ans.

Publicité

Sylvie Piciotti est tombée amoureuse du « roi de l’évasion » : Christophe Khider. En février 2009, elle tentera de l’aider à se faire la belle en introduisant des explosifs en prison. Bilan : 4 ans de prison pour un amour braque et une fille conçue au parloir. Non, elle ne regrette rien.

Pauline a grandi dans l’ombre d’un frère qui a fait la une avec ses braquages : Bruno Sulak. Il était presque son jumeau et a laissé une trace importante dans son existence 30 ans après son décès suspect dans une évasion ratée. Elle porte fièrement le nom de celui qui est aujourd’hui le héros d’un récit et bientôt d’un film. Elle est restée « sœur de », à la vie, à la mort.

Avec :

**Martine Sauvadet , Sylvie Piciotti et Pauline Sulak

*La presse en parle *Taule positions un article de Carole Lefrançois à retrouver dans Télérama

**D’autres documentaires dans la série « Voleurs, Voyous » > Voleurs, voyous : Des hommes en toutes lettres

Voleurs, voyous : Sylvia, fille de gangster

Voleurs, voyous : Saïd, 10 ans après

Références

L'équipe

Diphy Mariani
Réalisation
François Teste
Réalisation
Assia Khalid
Réalisation
Christine Robert
Réalisation
Guillaume Baldy
Réalisation
Julie Beressi
Réalisation
Anna Szmuc
Réalisation