GPS pour escargot  - Charlie Poppins "Le strict maximum" (Dargaud)
GPS pour escargot - Charlie Poppins "Le strict maximum" (Dargaud)
GPS pour escargot - Charlie Poppins "Le strict maximum" (Dargaud)
Publicité
Résumé

Au delà des usages économiques, la géolocalisation de l’homme moderne est une révolution anthropologique : il est désormais presque impossible de se perdre dans le monde physique.

avec :

Alain Berthoz (Professeur de cours honoraire au Collège de France, Membre de l' Académie des sciences et de l' Académie des technologies).

En savoir plus

Internet, les GPS et les smartphones offrent des millions de cartes en accès libre, informations de guidage et de positionnement qui tiennent désormais dans nos poches.  Comment les géographes et les gens de terrain s’adaptent- ils à ces nouveaux usages de l’espace ? A contrario, Internet se complexifie au point de devenir un labyrinthe, où l’individu connecté perd son temps.

Risque-t-on un jour de ne plus savoir s’orienter, à force de trop naviguer au cœur du réseau ? Comment les artistes se saisissent-ils de ces enjeux, entre ubiquité, rétrécissement du monde et théorie de la dérive ? Et que nous en disent les neurologues, lorsqu’ils sondent les vertigineuses représentations spatiales de notre cortex ?

Publicité

Avec Boris Beaude, chercheur à l’Ecole polytechnique de Lausanne,  Alain Berthoz, professeur au Collège de France,  Stéphane Degoutin et Gwenola Wagon, concepteurs du RANDOM GPS et  Hervé Quinquenel, géomaticien à l’IGN.

"Géolocalisation, une théorie de la dérive", un documentaire de Laurent Védrine, réalisé par Julie Beressi.

Gwenola Wagon
Gwenola Wagon
- Nogovoyages

Pour aller plus loin :

Références

L'équipe

Diphy Mariani
Réalisation
François Teste
Réalisation
Assia Khalid
Réalisation
Christine Bernard
Christine Bernard
Christine Bernard
Collaboration
Christine Robert
Réalisation
Guillaume Baldy
Réalisation
Julie Beressi
Réalisation
Anna Szmuc
Réalisation
Alisonne Sinard
Collaboration