Sur le plan clinique, la phobie administrative n'existe pas. Mais il est possible de souffrir d'angoisses liées à la paperasse dans des cas particuliers. 42730826/olly - Fotolia
Sur le plan clinique, la phobie administrative n'existe pas. Mais il est possible de souffrir d'angoisses liées à la paperasse dans des cas particuliers. 42730826/olly - Fotolia
Sur le plan clinique, la phobie administrative n'existe pas. Mais il est possible de souffrir d'angoisses liées à la paperasse dans des cas particuliers. 42730826/olly - Fotolia
Sur le plan clinique, la phobie administrative n'existe pas. Mais il est possible de souffrir d'angoisses liées à la paperasse dans des cas particuliers. 42730826/olly - Fotolia
Publicité

Avez-vous déjà rempli votre déclaration d'impôt ? Certains, comme Thomas Thévenoud, Jacques Prévert ou encore Erik Satie, sont phobiques administratifs. Récit d'une allergie à la paperasserie.

Dans notre monde somme toute très paperassier, d’assez nombreuses personnes sont rétives, voire allergiques à toutes ces tâches idiotes qui consistent à compléter des formulaires, des bordereaux et des récépissés, avant de les renvoyer à l’organisme destinataire, puis à les recevoir à nouveau car « Votre dossier est incomplet . », pour les renvoyer dûment remplis, etc.

Pour les cas un peu plus sérieux, le sujet traite tout courrier de l’administration par le mépris, se montrant par exemple incapable d’ouvrir ce qu’il sait être un relevé bancaire, vivant en permanence dans l’ignorance d’être débiteur ou non. Chez lui s’entassent des feuilles de soins qui ne trouveront jamais le chemin de la Sécurité Sociale, diverses injonctions du fisc qui valent déjà 10% de mieux, des amendes de stationnement impayées, des papiers, périmés depuis des mois, concernant une hypothétique retraite, des avis de passage du facteur pour des lettres recommandées. Beaucoup de gens très bien insérés dans la vie sociale et professionnelle se comportent ainsi. Au bout d’un moment, les huissiers viennent, hélas.

Publicité

L’actualité a récemment mis en lumière ce désordre pas toujours bénin. Thomas Thévenoud, secrétaire d’État durant neuf jours, a été contraint en 2014 de démissionner du gouvernement à cause de ses démêlés avec l’administration fiscale. Lorsqu’il a invoqué un éventuel handicap lié à cela, tout le monde s’est dit qu’il se moquait du monde.

Bibliographie avec l'aide d'Annelise Signoret de la Bibliothèque centrale de Radio France

L'équipe

Diphy Mariani
Réalisation
François Teste
Réalisation
Assia Khalid
Réalisation
Jean-Philippe Navarre
Réalisation
Christine Bernard
Christine Bernard
Christine Bernard
Collaboration
Christine Robert
Réalisation
Guillaume Baldy
Réalisation
Julie Beressi
Réalisation
Anna Szmuc
Réalisation
Alisonne Sinard
Collaboration