Rachid Khaldoun - Sophie Knapp
Rachid Khaldoun - Sophie Knapp
Rachid Khaldoun - Sophie Knapp
Publicité
Résumé

L’aménagement des peines est un outil privilégié de la réinsertion ; la récidive est moins élevée pour ceux qui bénéficient d’une semi-liberté, d’un placement extérieur ou d’un bracelet électronique.

En savoir plus

Triptyque : La prison et après, en partenariat avec Infrarouge sur France 2

Collection Témoignages

Publicité

Un documentaire de Sophie Knapp et Gilles Davidas

Rediffusion : un Sur Les Docks du 03.09.2009

En 2009 venant de toute la région parisienne, des détenus se retrouvent chaque jour au sein de l’association S.J.T., « Solidarité-Jalon par le Travail », autour de Rachid Khaldoun, dans le cadre d’une action appelée « Aménagement de peine / recherche d’emploi ». Réunions de groupe, entretiens individuels, ateliers autour du C.V. et de l’entretien d’embauche, ces étapes s’avèrent compliquées pour des personnes ayant vécu la désinsertion par la prison et dont les parcours de vie antérieurs étaient souvent déjà chaotiques.

Mais Rachid Khaldoun n’est pas là pour les conseiller ou les orienter, bien plutôt pour les bousculer. Exigeant, rigoureux, il les interpelle pour qu’ils se positionnent comme individus, pour qu’ils redeviennent acteurs de leur existence. Avec près de 90 % de réussite, il se démarque des autres partenaires de la réinsertion.

Les détenus bénéficiant d’une semi-liberté dorment chaque soir en détention. Les détenus en placement extérieur doivent avoir un logement pour bénéficier de cet aménagement de peine. Pour ceux qui sont seuls, sans famille, sans réseau social pour les accueillir, il existe un centre d’hébergement et de réinsertion sociale dédié aux sortants de prison et futurs sortants de prison, « Le Verlan », créé en 1979 par Laure Baste-Morand.

Au Verlan comme à S.J.T., la parole est difficile. Avec la sortie de prison qui approche, il faut se préparer à mentir pour ne rien dévoiler de son passé carcéral, parce que dire la vérité, c’est être immédiatement catalogué « ex-taulard », c’est être à nouveau banni de la société.

Avec :

Rachid Khaldoun, responsable du dispositif justice « aménagement de peines / recherche d’emploi » au sein de l’association S.J.T. (Solidarité-Jalon par le travail)

Jean Carletto Bopoungo, chargé de mission entreprise / demandeur d’emploi à S.J.T.

Laure Baste-Morand, fondatrice du « Verlan »

Mamaâr, Claude, Karim, Paul, Christophe, Franck et d’autres détenus bénéficiant d’un aménagement de peine et rencontrés à S.J.T.

Pour aller plus loin :

Références

L'équipe

Diphy Mariani
Réalisation
François Teste
Réalisation
Assia Khalid
Réalisation
Christine Bernard
Collaboration
Christine Robert
Réalisation
Guillaume Baldy
Réalisation
Julie Beressi
Réalisation
Anna Szmuc
Réalisation
Alisonne Sinard
Collaboration