La Grande Motte - Julien Donada
La Grande Motte - Julien Donada
La Grande Motte - Julien Donada
Publicité
Résumé

Sous le béton, la plage : Portrait de la Grande Motte ou comment une station balnéaire rétro futuriste d’abord détestée est devenue ville du 21ème siècle.

En savoir plus

Un documentaire de Camille Juza et Julie Beressi

Prise de son : Laurent Macchietti "Sarcelles-sur-mer, pari d'irresponsables", c'est ainsi que Valeurs Actuelles traitait la Grande Motte dans son numéro d'octobre 1970. Et de fait, la station balnéaire commandée en 1967 par le Général De Gaulle et sortie ex nihilo des marais du Languedoc a longtemps traîné la réputation d'être un enfer de barres agglomérées sur le rivage, une hérésie de béton.

Publicité

En 2010 la Grande Motte recevait le label Patrimoine du XXème siècle. Son enveloppe de béton plie aujourd'hui sous une pression démographique inattendue : 10 000 habitants y vivent "à l'année", comme on dit. Ne souriez pas en imaginant des retraités tapant le carton : on y trouve une école, un collège et même un lycée, des médecins et des psys.

A la charnière du 21ème siècle, la Grande Motte raconte tout autant les utopies d'hier que les aspirations contemporaines. Car au gré d'une alchimie qu'on entend par la voix de ses concepteurs, de ses premiers estivants et de ses habitants d'aujourd'hui, la Grande Motte, qui répondait hier parfaitement aux critères des vacances au soleil des années 60, réussit aujourd'hui à incarner la ville du futur.

Comment vit-on dans une ville faite pour être arpentée en tongs et en maillot ?

Avec :

Odile Besème, architecte urbaniste au CAUE de l'Hérault

Stephan Rossignol, maire de la Grande MotteJean-Paul Volle, géographe

Jean Rouvière, habitant

Marc Aivazian, commerçant

Laurence Grégoire, professeur des écoles

Jérôme Arnaud, directeur de station

Michèle Goalard, sculpteur

Claire Balladur, fille de l’architecte en chef de la Grande Motte Jean Balladur

Michèle François, architecte chargée du Patrimoine à la DRAC

Soudain La Grande Motte, un extrait du film de Julien Donada :

Pour aller plus loin :

Références

L'équipe

Diphy Mariani
Réalisation
François Teste
Réalisation
Assia Khalid
Réalisation
Christine Bernard
Christine Bernard
Christine Bernard
Collaboration
Christine Robert
Réalisation
Guillaume Baldy
Réalisation
Julie Beressi
Réalisation
Anna Szmuc
Réalisation
Alisonne Sinard
Collaboration