François Samuelson
François Samuelson ©Maxppp - PHOTOPQR/LE PARISIEN
François Samuelson ©Maxppp - PHOTOPQR/LE PARISIEN
François Samuelson ©Maxppp - PHOTOPQR/LE PARISIEN
Publicité

Aux Etats-Unis ou en Angleterre, il est impossible de proposer un livre à un éditeur sans passer par un agent. Qu’en est-il en France ?

Un documentaire de Virginie Bloch-Lainé et Anna Szmuc

2 % seulement des écrivains français auraient un agent, cet intermédiaire entre un auteur et un éditeur qui négocie les termes du contrat, s’occupe de lui trouver des éditeurs étrangers, éventuellement des adaptations de ses livres au théâtre, sur grand ou petit écran et de discuter l’à-valoir.

Publicité

Fred Vargas, Frédéric Beigbeder, Marc Lévy ont un agent. Le « transfert » de Michel Houellebecq de Fayard à Flammarion a été négocié par François Samuelson ; celui de Christine Angot, de Stock à Flammarion, par l’Américain Andrew Wylie ; l’agent de Philip Roth et Salman Rushdie est surnommé le Chacal.

Est-ce qu’un agent peut être un dénicheur de talent et un guide pour l’écrivain ? C’est le cas dans les pays anglo-saxons, où l’agent fait davantage un travail d’édition parfois que l’éditeur. Enfin, pourquoi ce sujet est-il polémique ?

Avec :

François Samuelson, agent

Anna Jarota, agent (de Valérie Trierweiler notamment)

Cynthia Liebow, américaine, directrice des éditions Baker Street

Juliette Joste, éditrice chez Grasset

Anne-Solange Noble, directrice des droits étrangers chez Gallimard

Héléna Marienské, écrivaine dont l’agent est Pierre Astier

Oliver Gallmeister, éditeur français de livres américains

Fabrice Colin, auteur

Pour aller plus loin :

L'équipe

Diphy Mariani
Réalisation
François Teste
Réalisation
Assia Khalid
Réalisation
Jean-Philippe Navarre
Réalisation
Christine Bernard
Christine Bernard
Christine Bernard
Collaboration
Christine Robert
Réalisation
Guillaume Baldy
Réalisation
Julie Beressi
Réalisation
Anna Szmuc
Réalisation
Alisonne Sinard
Collaboration