Publicité
En savoir plus

**Un documentaire d'Elise Andrieu et Renaud Dalmar - Rediffusion de l'émission du 31 octobre 2006 **
Chaque jour, les thanatopracteurs pratiquent les soins de conservation sur les corps défunts, afin de les rendre fidèles à ce qu’ils étaient. Une dernière image apaisée qui permettra aux proches de faire leur deuil. En France, ces soins sont réclamés dans près de 40% des décès.Du grec « thanatos », mort, et « praxis », manipulation ou pratique, ce mot encore méconnu évoque une réalité bien ancienne : l’embaumement. On n’est pourtant pas ici dans un traitement « magique » proche de la momification, puisque le procédé consiste à appliquer un traitement chimique, puis cosmétique au défunt. Malgré tout, la thanatopraxie garde quelque chose de mystérieux. Peut-être parce que les thanatopracteurs exercent seuls, enfermés avec le corps. Peut-être parce qu’ils franchissent chaque jour la limite entre le monde des vivants et le monde des morts, et qu’ils se font passeurs d’un au-delà. Peut-être parce que leurs soins donnent malgré tout un effet saisissant d’immortalité.Comment devenir ce passeur d’outre tombe qui permettra aux proches de quitter plus sereinement un être cher ?Dans ce documentaire, nous suivrons Florence , qui s’initie à la pratique en vue d’exercer ce métier. Nathalie , thanatopractrice depuis quelques années, nous guidera d’un soin à l’autre et nous traverserons ses histoires. Enfin Jacques Marette , l’un des premiers thanatopracteurs français, parcourra le documentaire par ses récits issus de ses « Mémoires d’un embaumeur ». Cet homme en retraite, toute sa vie au contact des cadavres, appréhende-t-il différemment son propre chemin vers la mort ?production : Elise Andrieu réalisation : Renaud Dalmar

Références

L'équipe

Diphy Mariani
Réalisation
François Teste
Réalisation
Christine Diger
Réalisation
Christine Bernard
Christine Bernard
Christine Bernard
Collaboration
Christine Robert
Réalisation
Guillaume Baldy
Réalisation
Vanessa Nadjar
Réalisation
Vincent Abouchar
Réalisation
Yvon Croizier
Réalisation
Rafik Zénine
Réalisation