Yang Gui Fei par Stéphane Fière

France Culture
France Culture
Publicité
Avec
  • Stéphane Fière Auteur

Le traducteur et romancier Stéphane Fière nous emmène sur son tapis volant avec la concubine Yang Gui Fei.

L'affiche du film japonais de Misoguchi inspiré par l'histoire de Yang Gui Fei
L'affiche du film japonais de Misoguchi inspiré par l'histoire de Yang Gui Fei
- Misoguchi

L'affiche du film japonais de Misoguchi inspiré par l'histoire de Yang Gui Fei Misoguchi©Misoguchi

Publicité

Après des études de chinois et de sciences politiques, Stéphane FIERE travaille à Pékin depuis plusieurs années. Il vit dans le monde chinois depuis vingt ans, parle le mandarin et s’est toujours inséré dans les communautés chinoises (et non d’expatriés) et selon les modes de vie chinois, que ce soit à Taiwan, à Hong Kong, aux Etats-Unis ou en Chine.

Son dernier roman, " Double bonheur", paru aux éditions Métailié en janvier 2011, a obtenu le prix de l'Inaperçu. Le héros, double de l'auteur, est un jeune Français interprète à Shanghai.

Stéphane Fière a traduit "Le chant des regrets éternels", du poète classique Bai Juyi (772-846, dynastie Tang), qui a sublimé l'histoire légendaire de la concubine Yang Gui Fei. Stéphane Fière en lit des extraits, en chinois et en français.

L'équipe