Publicité
En savoir plus

Par Marie du Bouchet Réalisation : Gaël Gillon Parler de Bram van Velde aujourd'hui c'est tenter de percer le mystère d'un grand peintre dont on voit peu les oeuvres. La dernière exposition en France du peintre Hollandais Bram van Velde (1895-1981) a eu lieu il y a quinze ans au centre Pompidou en 1989. On peut voir cependant toujours au centre Pompidou jusqu'au 25 juin quelques tableaux de l'artiste qui illuminent l'exposition de son ami Samuel Beckett. C'est l'aventure singulière de l'un des plus grands artistes du XXème siècle, qui s'esquisse dans cette émission. Une aventure proche de celle d'un Giacometti, qui ramène sans cesse à la nudité de l'être. Produisant peu de tableaux, le cheminement de Bram est lent, sa reconnaissance tardive, chaque jour confronté à la misère et la solitude accentuées par l'insuccès commercial de ses expositions en galerie. Ce n'est qu'en 1958, alors âgé de soixante trois ans qu'il verra sa première exposition de musée. L'oeuvre solitaire ne fera désormais que s'affirmer et s'inscrire avec force dans l'art du XXème siècle. Les paroles du peintre que l'on on peut entendre à travers la seule archive sonore dont nous disposons, et à travers la mémoire de ceux qui l'on rencontré, soulèvent les grandes questions existentielles de la création. Petite Bibliographie: -Samuel Beckett: "Le monde et le pantalon" suivi de "Peintres de l'empêchement" Editions de Minuit "Trois Dialogues" Editions de Minuit -Charles Juliet "Rencontres avec Bram van Velde" P.O.L "Bram Van Velde, collection "Carnets de voyages" Editions Maeght "Bram Van Velde, monographie" (avec Jacques Putman) Editions Maeght

Références

L'équipe

Alain Veinstein
Production