France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

Par Simone Douek Réalisation : Angélique Tibau Un jour un botaniste demanda à des architectes de lui construire un arbre. L'histoire est vraie. Ou presque. Les architectes cependant (ceux de l'histoire), et comme on s'y attend, ne peuvent répondre à cette commande. Ils chassent le botaniste importun qui se retire en souriant. Il a montré ce qu'il voulait : l'arbre est unique, inaccessible et intouchable pour les plus hautes technologies. Mais il fallait aller plus loin, et montrer que les architectes et les botanistes ne naviguent pas toujours dans des planètes si étrangères les unes des autres. La preuve : quand un architecte construit une maison, il dessine toujours des plans où figurent des arbres. Mieux, il peut aussi construire une maison en pensant au développement d'un arbre, à sa hauteur, à sa texture, construire un maison pour admirer les arbres, en incluant les arbres dans le projet. Philippe Chaix et Jacques- Emile Le Caron en savent quelque chose : les architectes ont besoin des arbres. Mais les botanistes ont-ils besoin des architectes ? Il faut écouter ce qu'en dit Francis Hallé ... Restait à explorer ce qui court dans l'imaginaire de tous, architectes ou pas, ce dont chacun a rêvé dans son enfance, qui relie l'arbre à la maison, restait à monter au coeur d'un arbre où l'on trouve une cabane construite exprès pour vous, une cabane qui bouge avec le vent, une cabane qui bruit avec les feuilles... Mais un architecte pourra-t-il jamais construire un arbre ?

Références

L'équipe

Alain Veinstein
Production