Roger-Pol Droit
Roger-Pol Droit
Roger-Pol Droit
Roger-Pol Droit
Publicité

1/2 Le chemin de la vie

Marc-Alain Ouaknin reçoit le philosophe Roger-Pol Droit et s’entretiennent sur la signification de la marche et son rapport à la pensée, dans le judaïsme et la philosophie.

L'invité

Philosophe et écrivain, Roger-Pol Droit est normalien, agrégé, docteur en philosophie. Il a été chercheur au CNRS, enseignant à Sciences Po, membre du Comité National d’Éthique. Chroniqueur au Monde, aux Echos, au Point, il est l’auteur d’une quarantaine de livres, traduits en 32 langues. Derniers titres parus : L’espoir a-t-il un avenir ? (avec Monique Atlan, Flammarion, 2016), La Tolérance expliquée à tous (Seuil, 2016). Site web : www.rpdroit.com

Publicité

Programmation musicale

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Le livre de l'invité.

" Montre-moi comment tu marches, je te dirai comment tu penses !... " II suffit de déambuler avec les philosophes en compagnie de Roger-Pol Droit ― de la Grèce antique à nos jours, de Copenhague au Tibet ―, pour comprendre à quel point marcher debout définit notre humanité. Et pour saisir comment marcher, parler et penser ne forment qu'un seul et même mouvement : être sur le point de tomber, se rattraper et recommencer sans fin. Aristote arpentant le gymnase du Lycée avec ses disciples, Kant faisant sa promenade quotidienne dans Königsberg, Rousseau traversant la France à pied, Nietzsche cheminant sur les crêtes de Sils-Maria... chacun connaît ces silhouettes de philosophes en mouvement. Mais bien d'autres sont à découvrir qui, en changeant de continent ou de langue, ont élaboré leur pensée en marchant. En 27 récits allègres et virtuoses, Roger-Pol Droit dessine autour de la marche une petite histoire de la philosophie. Une randonnée littéraire inattendue et accessible à tous.

Bibliographie complémentaire

Sylvain Jouty, Celui qui vivait comme un rhinocéros, Fayard, 2007.