Manuel Carcassonne
Manuel Carcassonne ©Radio France - DR
Manuel Carcassonne ©Radio France - DR
Manuel Carcassonne ©Radio France - DR
Publicité

"Suis-je un écuyer de cirque monté sur deux chevaux ? Malheureusement, je n'ai rien d'un écuyer, et je gis par terre." écrivait Franz Kafka. L'écrivain et éditeur Manuel Carcassonne livre, à partir de son expérience, sa propre vision de ce désarçonnement permanent que l'on nomme littérature.

Avec

Le 7 octobre 1916, Kafka écrit à Felicie Bauer une carte postale sur laquelle l'écrivain écrit : "Du reste pourrais-tu me dire qui je suis en fait ? (Was ich eigentlich bin ?) Dans le dernier numéro de la revue littéraire Die Neue Rundschau , on parle de La Métamorphose*, on la récuse pour des raisons sensées et on dit à peu près : "L'art de K. a quelque chose de foncièrement allemand." En revanche, dans son article, Max écrit : "Les récits de K. font partie des documents les plus juifs de notre temps."*

Et Kafka continue : "Un cas difficile. Suis-je un écuyer de cirque monté sur deux chevaux ? Malheureusement, je n'ai rien d'un écuyer, et je gis par terre." Ce désarçonnement permanent porte un nom : littérature ! " Je ne suis que littérature ", écrit Kafka, c’est à dire que c’est par la littérature que devient vivable cet entre-deux-mondes, qu’il appartient aux deux à la fois et en même temps à aucun des deux ! Et sans doute aurait-il conclu comme la chanson de L’Ange bleu , un film sorti six ans après sa mort : «  Je ne sais pas à qui j’appartiens, je crois que je n’appartiens vraiment qu’à moi-même ».

Publicité

Marc-Alain Ouaknin s'entretient avec Manuel Carcassonne, écrivain et éditeur.

L'invité

  • Manuel Carcassonne est écrivain et éditeur. Il dirige aujourd'hui les éditions stock après avoir dirigé les édition Grasset.

Bibliographie

Musiques diffusées

  • Bachar Khalifé, Kyrie Eleison