Publicité
En savoir plus

Une émission proposée par Antoine Perraud La chronique de Philippe Barthelet Documentaire : "Bogue et marron en pays de Vilaine" par Chantal Haegel "J'ai toujours aimé chanter et j'étais très curieuse des traditions populaires"... Ainsi parle Louisette RADIOYES, 76 ans, en évoquant les années passées à collecter les anciens chants de Saint Congard et de la région. Elle tapote les deux ouvrages dont elle est l'auteur, et qui contiennent la totalité des quelques cinq cents chansons présentées dans leur contexte. "De plus, il fallait faire vite. A chaque retour au pays, mon mari et moi-même constations que la vie musicale et chantée se mourait". Dans la cuisine de sa ferme, Amélie BEGOUIN, 86 ans, nous reçoit, accompagnés de quatre jeunes élèves de l'Ecole de Musique du Groupement Culturel Breton des Pays de Vilaine : ne rencontre de femmes qui se déroule au fil des souvenirs de l'aînée, des évocations et des chants qui surgissent de sa mémoire, presque constamment repris par les jeunes chanteuses (âgées, elles d'une douzaine d'années) et leur professeur.Jean-Yves LE BOT,lui, né en 1958, ébéniste d'art, chanteur et accordéoniste, formé par sa grand-mère, nous emmène pour un voyage au fil de l'onde à bord d'une yole sur l'Oust, affluent de la Vilaine, en chantant et en racontant sa région natale. Suivi d'un entretien d'Antoine Perraud avec Anne Quesemand pour "Elles sont tropes ! : figures et tournures de la langue française" (éditions Alternatives, nov 2005, 12 euros) Réalisation : Franck Lilin

Références

L'équipe

Antoine Perraud
Production
Laetitia Coïa
Réalisation
Thierry Beauchamp
Collaboration