Gerard Genette en 2011. ©AFP - Ulf Andersen / Aurimages
Gerard Genette en 2011. ©AFP - Ulf Andersen / Aurimages
Gerard Genette en 2011. ©AFP - Ulf Andersen / Aurimages
Publicité
Résumé

Gérard Genette est l'invité de "Tire ta langue" pour la sortie de son livre "Epilogue". Il en explique les conditions d'écriture.

avec :

Gérard Genette (Critique littéraire et théoricien de la littérature).

En savoir plus

Dans Epilogue , Gérard Genette répond aux questions qui lui ont été posées ou qu'il s'est posées lui-même au sujet de son abécédaire Bardadrac (2006) dans lequel l'auteur revenait sur ses lectures, ses rencontres et ses engagements.

"Je n'ai généralement pas de problème avec l'espace, j'en ai beaucoup avec le temps. J'essaye de les apprivoiser dans ce livre" explique-t-il pour présenter son dernier ouvrage Epilogue. Il ajoute pour préciser sa réflexion : "C'est peut-être parce que je perçois trop l'espace que je perçois si mal le temps".

Publicité

Il s'explique sur la sortie un peu précipitée d'Epilogue

J'avais un rythme triennal depuis 1966. Je l'ai un petit peu brusqué pour publier cet Epilogue. Parce qu'un jour je me suis aperçu que je n'étais pas immortel et c'était tout de suite après la publication d'Apostille. Je passe sur les raisons physiques ou médicales qui s'y rattachent mais à partir de ce jour-là je me suis senti un peu pressé par le temps. Je me suis senti un peu plus dans une urgence. Je me suis senti appelé à une action plus rapide, c'est-à-dire d'écrire un livre nettement plus court que les trois précédents en sorte qu'il soit publiable au bout de deux ans et non pas trois.

Il revient par la suite sur son tic de langage, en fait un "tic de pensée", voire un "tic idéologique" lorsqu'il était "imprégné" par le Parti Communiste et qu'il disait à tout bout de champ "en dernière analyse". 

Musiques :

Kathleen Ferrier : Down by the Salley Gardens

Cecilia Bartoli : Vaga luna che inargenti de Vincenzo Bellini

Références

L'équipe

Antoine Perraud
Production
Laetitia Coïa
Réalisation
Thierry Beauchamp
Collaboration