France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

Avec Gérard Boutet pour Paroles de nos anciens : les gagne-misère 1920-1960 (Omnibus).

Dans ce volume d'une rare poésie, cet historien "raconteur d'histoires" évoque l'existence journalière des gens de naguère et leurs métiers disparus, bien avant que la machine ne vienne améliorer leur condition. Comme il l'écrit si joliment : "Souvent on naissait sans être vraiment désiré ; on grandissait comme une mauvaise herbe et sitôt les dix ans, avec plus de force en bras que de jugeote en ciboulot, on se louait pour gagner sa croûte loin des jupes rassurantes d'une mère trop occupée à torcher les puînés. On apprenait le boulot sur le tas, en regardant faire les anciens qui n'étaient pas avares en coups de pied au cul. Ils ne sont plus légion, ceux qui peuvent encore évoquer ces duretés qu'ils ont endurées. Les années ont coulé. Ils sont partis les uns après les autres, sans bruit, le plus simplement du monde. Avec eux ont disparu les derniers témoins d'une époque à jamais révolue ."

Publicité

Musiques :

Gérard Pierron : Le champ de naviots (paroles de Gaston Couté)

Yann Tiersen : L'homme aux bras ballants

Références

L'équipe

Antoine Perraud
Production
Laetitia Coïa
Réalisation
Thierry Beauchamp
Collaboration