France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

Avec Anne Mounic, maître de conférences à Paris 3 Sorbonne nouvelle, auteure de plusieurs études critiques sur la pensée poétique, notamment Monde terrible où naître (Honoré Champion, 2011), ouvrage dans lequel elle définit la modernité littéraire comme n'étant "ni une recherche formelle d'originalité esthétique ni un solipsisme lyrique, mais la manifestation de la puissance d'être, de la voix, qui proclame, subjective, dramatisant l'existence et recherchant la complicité de l'oreille." Selon elle, c'est là justement ce qui "permet de dire les poètes de la Première Guerre mondiale, puis de la Seconde, et d'autres, comme Hopkins, au dix-neuvième siècle."

Musique :

Publicité

Maurice Ravel : concerto en sol majeur pour piano et orchestre (pianiste : Marguerite Long)

Références

L'équipe

Antoine Perraud
Production
Laetitia Coïa
Réalisation
Thierry Beauchamp
Collaboration