Un voyage au pays des contes de fées, au Théâtre de marionnettes du Jardin du Luxembourg
Un voyage au pays des contes de fées, au Théâtre de marionnettes du Jardin du Luxembourg
Un voyage au pays des contes de fées, au Théâtre de marionnettes du Jardin du Luxembourg
Un voyage au pays des contes de fées, au Théâtre de marionnettes du Jardin du Luxembourg
Publicité

Guignol est une histoire de famille au Jardin du Luxembourg à Paris. En 1933, Robert Desarthis fonde le Théâtre de marionnettes, tenu aujourd'hui par son fils Francis-Claude Desarthis, accompagné lui aussi par son fils, Julien Desarthis.

Avec

Nous sommes au Théâtre de marionnettes du Jardin du Luxembourg à Paris, fondé par Robert Desarthis en 1933. Ses mises en scène se jouent toujours devant les enfants aujourd'hui.

10 Février 1933 : Guignol donne un premier coup de pelle aux fondations de son théâtre, avec Robert Desarthis son fondateur
10 Février 1933 : Guignol donne un premier coup de pelle aux fondations de son théâtre, avec Robert Desarthis son fondateur
Un des décors du spectacle "Un voyage au pays des contes de fées", le théâtre lui-même du Jardin du Luxembourg
Un des décors du spectacle "Un voyage au pays des contes de fées", le théâtre lui-même du Jardin du Luxembourg

On remonte le temps avec son fils Francis-Claude Desarthis, directeur et marionnettiste principal du théâtre et son petit-fils, Julien Desarthis.

Publicité

C'est un dimanche d'hiver et de vacances, on assiste au spectacle "Un voyage au pays des contes de fées", créé par Robert Desarthis en 1933. 

Parmi les enfants spectatrices et amoureuses du Luxembourg, l'écrivaine Geneviève Brisac. Une de ses héroïnes de livres pour la jeunesse, Violette, se perd dans le parc la nuit et rencontre les marionnettes du théâtre. Le livre : Violette et les marionnettes dans la collection Mouche de l'Ecole des Loisirs. Le livre illustré : Violettes et le secret des marionnettes, L'Ecole des Loisirs.  

L'équipe

Aurélie Charon
Aurélie Charon
Aurélie Charon
Production
Inès Dupeyron
Collaboration
Delphine Lemer
Réalisation