Publicité
En savoir plus
Jacques Doillon, Agathe Bonitzer, Pascal Greggory
Jacques Doillon, Agathe Bonitzer, Pascal Greggory

Jacques Doillon, Agathe Bonitzer, Pascal Greggory © RF / L. Roman

** Tout Arrive ! ** est en direct et en public du forum des images ! En première partie Sophie Joubert s'entretient avec l'écrivain **Emmanuel Dongala ** pour son ouvrage "Photo de groupe au bord du fleuve" (Actes Sud). Au programme de l'Agenda : - l'exposition "Mimmo Jodice" et, en complément, deux documentaires sur le photographe italien à la Maison Européenne de la Photographie à Paris (14 avril au 13 juin) - "Famille(s)-Triptyque", pièce de Philippe Minyana, Noëlle Renaude, Carole Fréchette montée par Crystal Shepherd-Cross au Ciné 13 Théâtre à Paris (21 avril au 15 mai) - le Festival de moyen métrage à Brive (21 au 26 avril) Le Disque du jour est "VOCAbuLarieS"de Bobby McFerrin avec le titre "Baby" (chez Emarcy/Universal Music Division) Et enfin, le Fight club est mené par Corinne Rondeau et Antoine Guillot autour de "Mammuth" de Benoit Delépine et Gustave Kervern.

Publicité

Après le journal, dans la deuxième partie, nous recevons le réalisateur Jacques Doillon entouré de ses deux comédiens Pascal Greggory et Agathe Bonitzer pour la sortie du film "Le mariage à trois". Auteur de théâtre, Auguste (Pascal Greggory) a invité à déjeuner les deux comédiens principaux de sa prochaine pièce : son ex-femme Harriet (Julie Depardieu) et le nouvel amant de celle-ci, Théo (Louis Garrel). Ainsi débute le dernier film de Jacques Doillon qui commence par nous expliquer le point de départ de celui-ci. La discussion se poursuit par le choix du casting et des deux comédiens présents autour de la table (Pascal Greggory et Agathe Bonitzer), ainsi que sur le travail d'acteur au moment du tournage. Le réalisateur, connu pour refaire une vingtaine de fois les prises, s'exprime : "On ne refait pas une prise, on débroussaille, on recherche quelque chose. Finalement il n'y a qu'une prise, celle où enfin quelque chose a lieu ", " une scène fonctionne quand d'un coup elle nous trouble ". La suite de la discussion s'oriente sur le travail chorégraphique, à la fois dans les mots et dans les mouvements de caméra. Les invités parlent alors d'une "danse entre la caméra et les acteurs ", d'une " partition à jouer ".

Références

L'équipe

Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Production
Luc-Jean Reynaud
Réalisation
Antoine Lachand
Antoine Lachand
Antoine Guillot
Production déléguée
Laurence Millet
Réalisation
Brigitte Masson
Collaboration
Sophie Joubert
Production déléguée
Fanny Richez
Collaboration