Publicité
En savoir plus
vue de l'expo "Chasing Napoleon", oeuvres de Paul Laffoley
vue de l'expo "Chasing Napoleon", oeuvres de Paul Laffoley

vue de l'expo "Chasing Napoleon", oeuvres de Paul Laffoley © André Morin

Mardi consacré aux arts plastiques dans Tout Arrive ! . La table-ronde critique commence avec un programme chargé. Tout d'abord, la tempétueuse Isadora Duncan a su séduire jusqu'aux plus sceptiques de nos critiques : l'exposition Isadora Duncan, une sculpture vivante présente un ensemble d'oeuvres d'artistes divers, inspirées par la célèbre danseuse. L'intelligence des commissaires de cette exposition a été d'avoir eux-même su rester libres et inventifs : ils ne se sont pas contentés d'une exposition documentaire, ils se sont ouverts au monde mondain et artistique de l'époque. En lien avec cette première exposition, Eric Troncy vous conseille d'ailleurs de suivre les lieux de tournée du chorégraphe Mickael Clark, fils prodigue de la Royal Ballet School de Londres, surgi des cendres du mouvement Punk et héritier spirituel de Duncan dans sa conception si libre de la danse. Puis, on reste à Londres pour deux expositions. D'abord la rétrospective que la Royal Academy consacre au sculpteur Anish Kapoor qui, malgré sa renommée et son expérience, malgré la perfection technique à laquelle il est parvenu, continue, dans ses oeuvres récentes, de s'interroger sur la matière. Enfin, quelques minutes restent pour vous inviter à aller voir à la Tate Modern, si par chance vous passez par Londres, l'exposition *Pop Life * , dans laquelle les commissaires se sont refusés à toute interdiction ou censure dans le choix des oeuvres majeures du courant Pop. Aussi l'exposition est-elle aussi passionnante... que dérangeante. En seconde partie, Arnaud Laporte reçoit Marc-Olivier Wahler pour l'exposition Chasing Napoleon au Palais de Tokyo et Patrick Bouvet pour son disque Pulsion Phantom . Car Patrick Bouvet, avant de devenir romancier, est tombé dans la marmite de la musique, et finalement, en sortant ce disque, renoue avec sa passion première. Pulsion Phantom reprend les musiques de film créées dans les années 70-80, les revisite, les module, redonnant vie à l'univers fantastique et fantômatique qu'elles évoquent. Univers fantastique et fantômatique, disons-nous ? C'est bien celui que nous font voir les oeuvres "folles" exposées au Palais de Tokyo sous le titre Chasing Napoleon . Marc-Olivier Wahler nous raconte la naissance de cette exposition, réunissant des artistes émergeants, confirmés ou inconnus (tel Paul Laffoley) autour d'une même question : comment disparaître ?

Publicité
Références

L'équipe

Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Production
Luc-Jean Reynaud
Réalisation
Antoine Guillot
Antoine Guillot
Antoine Guillot
Production déléguée
Laurence Millet
Réalisation
Brigitte Masson
Collaboration
Sophie Joubert
Production déléguée
Fanny Richez
Collaboration