Publicité
En savoir plus
Jean-Louis Ezine, Jean-Michel Guénassia
Jean-Louis Ezine, Jean-Michel Guénassia

Jean-Louis Ezine, Jean-Michel Guénassia © RF / I. Pisani-Ferry

La table-ronde critique discute de la réédition de trois oeuvres de Françoise Sagan : le recueil de nouvelles Des yeux de soie , le roman Des bleus à l'âme et Toxique , le journal qu'elle a tenu pendant son bref séjour en cure de désintoxication, après un accident de voiture dont les blessures l'avaient rendue dépendante au palfium. Un journal anecdotique, émouvant mais sans grand intérêt, malgré qu'on y retrouve les thèmes chers à Sagan. Même chose pour Des yeux de soie : les thèmes du temps qui passe, des inconstances amoureuses, de la solitude y sont, mais mis en scène dans des historiettes de qualité inégale, beaucoup tenant de la comédie de boulevard, ou du pastiche de soi-même. La vraie découverte est Des bleus à l'âme , que Sagan avait commencé à écrire, selon ses propres dires, dans un "état lugubre , et dont elle était sortie "pleine de vie" . Elle y mélange fiction et réflexion sur l'écriture, en une juste distance élégante et humoristique. Les coups de coeur de nos critiques : pour Michel Abescat, Une année étrangrère de Brigitte Giraud (Stock) ; pour Angie David, Journée américaine de Christine Montalbetti (POL) ; et Trois mois payés de Marcel Astruc (Le Dilettante) pour Daniel Martin. Pendant le journal tombe la nouvelle : le prix Goncourt est décerné à Marie NDiaye pour Trois femmes puissantes ! Sitôt le journal terminé, Arnaud Laporte joint Marie NDiaye par téléphone pour une réaction "à chaud", et les critiques réunis autour de la table se réjouissent tous d'un prix bien mérité. Puis, la parole est aux invités de Tout Arrive : Jean-Louis Ezine , que les fidèles auditeurs de l'émission connaissent bien, pour son récit autobiographique Les taiseux , et Jean-Michel Guénassia pour Le club des incorrigibles optimistes . Deux histoires narrées par un adolescent, l'un, celui de Guénassia, racontant la Grande Histoire de l'après-guerre, tandis que l'autre s'attache à exprimer sa propre histoire, celle d'un enfant bâtard confronté au silence et aux mensonges de sa mère. Deux expériences de la solitude, deux parcours d'apprentissage dans un monde d'incertitudes.

Publicité
Références

L'équipe

Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Production
Luc-Jean Reynaud
Réalisation
Antoine Guillot
Antoine Guillot
Antoine Guillot
Production déléguée
Laurence Millet
Réalisation
Brigitte Masson
Collaboration
Sophie Joubert
Production déléguée
Fanny Richez
Collaboration