France Culture
France Culture
Publicité

Dans le cadre de la Semaine spéciale de France Culture : "Idées, savoirs : la relève"

Bien que la province du Kimberley (nord-ouest de l’Australie), où Martin Préaud a enquêté pendant plusieurs années, puisse paraître aussi éloignée de nos regards que de nos préoccupations, la somme de ses travaux se révèle étonnamment pertinente au sein de notre monde connecté, en quête de nouveaux équilibres, de nouvelles perspectives.

Publicité
Kimberley coast
Kimberley coast

Martin Préaud mène des recherches sur les singularités autochtones, les droits qu'elles impliquent en dehors de tout essentialisme, à partir des concepts aborigènes de Loi, Culture, Pays, reformulant ainsi les notions d'identité, d'oralité, et de territoire.

Il est titulaire d’un doctorat de l’EHESS et d’un PhD de James Cook University en anthropologie sociale et ethnologie, et poursuit ses recherches en Australie depuis 2004. Ses travaux ont d’abord porté sur les peintures et performances aborigènes, prises comme indices des relations politiques et culturelles entre Etat et autochtones.

Son doctorat, obtenu en 2009, examinait les régimes de représentation et d’action politique des Aborigènes du Kimberley sous l'intitulé: Loi et Culture en Pays Aborigènes (Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales).

Ses recherches s’étendent à l’ensemble de l’Australie et éclairent les perspectives de gouvernances qui concernent dans le monde plus de 150 millions de personnes dites "autochtones" ou "indigènes", selon les termes de l'ONU.

Kimberley painting
Kimberley painting