France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

C'est à une turque non arménienne qu'on doit l'un des plus vigoureux engagements contre le déni du génocide de 2015. Pinar Selek, née en 1971 à Istanbul dans une famille de gauche, est sociologue.

Parce qu'ils sont arméniens
Parce qu'ils sont arméniens

Ses travaux portent sur les minorités opprimées par la République turque. En juillet 1998, accusée d’avoir participé à un attentat terroriste, elle est arrêtée, torturée, incarcérée pendant deux ans.

Publicité

Réfugiée politique en France, Pinar Selek mène actuellement des recherches sur l’espace militant turc et les mouvements arméniens de la diaspora, à l’ENS Lyon.

La maison du Bosphore
La maison du Bosphore

Après un premier roman, La Maison du Bosphore, paru aux éditions Liana Levi en avril 2013 (Piccolo, février 2015), elle raconte dans un récit à la première personne, sa prise de conscience progressive des manipulations de la mémoire nationale turque, du traitement inacceptable du génocide arménien, de la manière dont fut occulté un pan d'histoire pendant un siècle....

Invitée:

Pinar Selek , sociologue, romancière, auteure de **Parce qu'ils sont arméniens ** (Liana Lévi , février 2015)