Quelques Baruya de Nouvelle-Guinée, photographiés en costume traditionnel
Quelques Baruya de Nouvelle-Guinée, photographiés en costume traditionnel
Quelques Baruya de Nouvelle-Guinée, photographiés en costume traditionnel
Quelques Baruya de Nouvelle-Guinée, photographiés en costume traditionnel
Publicité

Etalé chez nous sur plusieurs millénaires, le changement s'est opéré en moins d'un demi-siècle pour les membres de cette petite société tribale de Nouvelle Guinée, devenue visible (et même célèbre) grâce aux travaux de l'anthropologue Maurice Godelier.

Avec

Débarqué en 1967 chez les Baruya , il a commencé par analyser longuement leurs pratiques sociales, leurs rituels, leurs représentations. Les Baruya n'avaient été "contactés" qu'en 1951. Ils n'entretenaient que des relations de proximité avec des tribus voisines amies ou ennemies. Depuis, ils sont entrés dans un processus évolutif accéléré , marqué par l'arrivée du christianisme et de la société marchande, qui fait d'eux des citoyens "glocalisés" du monde d'aujourd'hui. Une mutation que Maurice Godelier, relayé par de jeunes chercheurs, a pu observer... et dont il relate avec chaleur et empathie toute la complexité, avec ses effets à la fois pervers, positifs et...inattendus.

Invité: Maurice Godelier, directeur d'études EHESS, médaille d'or du CNRS, dont le dernier ouvrage vient de paraître: "Suivre Jésus et faire du business - une petite société tribale dans la mondialisation" (éd. Thierry Marchaisse)

Publicité
editions-marchaisse.fr
editions-marchaisse.fr

Images d'archives, filmées en 1969 et 1982 :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Ces deux documentaires, réalisés par la chaîne publique TSR, ont été filmés en 2015 dans d'autres parties de Papouasie, l'un en plein centre de l'île principale et le second dans l'île de Warakaraket :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Ce documentaire du magazine Thalassa a été filmé dans les îles Carteret, gravement menacées par le réchauffement climatique :