La Méditerranée... quelque part au large de Valence ©Reuters - Victor Fraile
La Méditerranée... quelque part au large de Valence ©Reuters - Victor Fraile
La Méditerranée... quelque part au large de Valence ©Reuters - Victor Fraile
Publicité
Résumé

D'est en ouest, du sud au nord, les rives de la Méditerranée voient au fil des siècles passer bien des hommes et...bien des langues. Celle que nous parlons et écrivons est l'héritière directe de ces flux.

avec :

Miquel Barcelo (Artiste peintre et sculpteur majorquin), Louis-Jean Calvet (Sociolinguiste, professeur émérite de l'université d'Aix en Provence.).

En savoir plus

Retracer l'histoire de ces langues, leurs zones d'influence, leurs mutations, leurs hybridations, leurs régressions, c'est tracer des périmètres identitaires, des affinités, des imaginaires, en un scénario bis, complément indispensable de la grande Histoire évènementielle de la Mare Nostrum, ce continent liquide...

Invité avec nous en studio : Louis-Jean Calvet, sociolinguiste , professeur émérite à l’université d’Aix-Marseille, auteur de nombreux essais sur les langues et l'écriture, ainsi que de plusieurs ouvrages consacrés à la chanson.. Il a notamment écrit les biographies de Roland Barthes (Flammarion, 1990), Georges Brassens (Payot, 2001), Léo Ferré (Flammarion, 2003) et de Georges Moustaki (Chorus/Fayard, 2005). Il publie ce 7 avril "La Méditerranée, mer de nos langues" (CNRS éditions) après La sociolinguistique  (Que sais-je ?) ou encore Les confettis de Babel : diversité linguistique et politique des langues (éd.Ecriture), ainsi que Il était une fois 7.000 langues (Fayard) et de nombreux autres...

Publicité

et, par téléphone, le peintre majorquin Miquel Barcelo autour de ses deux expositions à Paris, Sol y sombra (au Musée Picasso et à la BNF) sous l'égide de l'Institut Raymond Lull, justement...

Sol y sombra
Sol y sombra

Le festival Circulation(s) est le projet le plus original et le plus ambitieux de la photographie contemporaine. Il est dédié à la diversité photographique européenne et a pour vocation de faire émerger les talents. Depuis sa création en 2011, il a exposé plus de 225 artistes et reçus près de 175 000 visiteurs. Tremplin pour les jeunes photographes, laboratoire prospectif et innovant de la créativité contemporaine, le festival occupe une place particulière dans le paysage photographique français et européen et mobilise un public toujours plus nombreux. Il est le seul festival de photographie à Paris !

DU 26 MARS AU 26 JUIN 2016 AU CENTQUATRE-PARIS, 5 RUE CURIAL à PARIS

festival-circulations
festival-circulations