Un concours de calligraphie à Tokyo le 5 janvier 2016 ©Reuters - Thomas Peter
Un concours de calligraphie à Tokyo le 5 janvier 2016 ©Reuters - Thomas Peter
Un concours de calligraphie à Tokyo le 5 janvier 2016 ©Reuters - Thomas Peter
Publicité
Résumé

A travers ses errances de poète, romancier, peintre, Hubert Haddad a trouvé au Japon - auquel rien ne le destinait au départ - une terre d'élection. Sa littérature, sa danse, son cinéma, ses jardins, l'"esprit" indéfinissable de ce pays de l'impermanence et de l'éternel présent, sont au coeur...

avec :

Hubert Haddad (écrivain).

En savoir plus

... de ses derniers romans ("Le peintre d'éventail", "Mâ"), de ses poèmes en forme de haïku.

Plus largement c'est l'"énergie des lointains" que recherche cet infatigable arpenteur des mondes du dehors et du dedans. En février 2016 il crée la revue annuelle "Apulée" , sous le signe d'un esprit libre de la Numidie romaine, que célébrait déjà Nerval. Centrée sur la Méditerranée, ouverte par tous ses ports et ses pores, cette revue se veut "d’inclination nomade, entièrement dédiée aux littératures du monde, au croisement des langues, à la traduction, aux voix nouvelles, lointaines ou proches afin de travailler d’un autre point de vue, en perspective décalée, à rendre à son vrai champ l’esprit de la littérature." Le premier numéro (février 2016) est consacré à l'épineuse question des identités, de leur réinvention permanente, en explorant un possible "espace civilisateur de l’altérité".

Publicité
Hubert Haddad
Hubert Haddad
- zulma.fr