Des vétérans célèbrent Ho Chi Minh à HanoÏ, chaque 24 février
Des vétérans célèbrent Ho Chi Minh à HanoÏ, chaque 24 février ©Reuters - Nguyen Huy Kham
Des vétérans célèbrent Ho Chi Minh à HanoÏ, chaque 24 février ©Reuters - Nguyen Huy Kham
Des vétérans célèbrent Ho Chi Minh à HanoÏ, chaque 24 février ©Reuters - Nguyen Huy Kham
Publicité

Survivant d'un monde perdu (le Vietnam d'avant avril 1975), le père de Doan Bui , taiseux et tendre, restait une énigme pour cette journaliste grand reporter à l'Obs, qui décide un jour de mettre à profit les techniques d'enquêtes qu'elle maîtrise, afin de chercher à comprendre qui il était.

Avec
  • Doan Bui écrivain et grand reporter à l'Obs, prix Albert Londres

Chemin faisant c'est aussi elle-même qui se dévoile, dans son propre parcours d' "enfant banane", à savoir: "Jaune à l'extérieur, blanc à l'intérieur. Pur produit de la République Française".

"C'est en vietnamien que mon père retrouvait sa véritable voix. En vietnamien qu'il parlait de littérature ou de poésie avec ses amis. De ce continent-là, de cette voix intérieure, nous n'avons jamais rien su. Nous n'avons rien voulu savoir. Dés que mon père parlait sa langue, sa voix portait davantage. Dans la rue les gens se retournaient parfois. Adolescente, j'avais honte. Aujourd'hui, j'ai honte d'avoir eu honte."

Doan Bui

Doan Bui, prix Albert-Londres en 2013
Doan Bui, prix Albert-Londres en 2013
- site-vietnam.fr

La page du site de L'Obs où vous pouvez consulter les derniers articles publiés par notre invitée.

Publicité

______________________________________________________________________

Dans un tout autre domaine, l'équipe de l'émission souhaite vous faire part d'une incitation à participer au financement d’un long-métrage documentaire qui sera réalisé sur les berges du Mississippi : Birds of America. Il racontera une contre-histoire de l’Amérique industrielle, par le prisme des extinctions d’oiseaux peints par Jean-Jacques Audubon (1785-1851). Pour conserver la plus grande liberté artistique, ce film sera développé en dehors de l’économie télévisuelle. Le projet a été soutenu par le prix Louis Lumière de l’Institut Français (anciennement villa Médicis hors-lès-murs), le Ministère des Affaires Étrangères, le muséum National d’Histoire Naturelle, le Sénat et Pictanovo. Il  manque encore 5 000 € pour compléter le budget. Si vous étiez intéressé à les soutenir, cliquez sur ce lien : http://arts-valley.com/campaigns/birds-of-america/#.VwZNE2Nqf3N où vous trouverez l'ensemble des détails utiles.

documentaire Birds of America
documentaire Birds of America