Alice Neel (1900 - 1984) posant devant son autoportrait (New York, 1981)
Alice Neel (1900 - 1984) posant devant son autoportrait (New York, 1981) ©Getty - Photo by Ellen Graham/Getty Images
Alice Neel (1900 - 1984) posant devant son autoportrait (New York, 1981) ©Getty - Photo by Ellen Graham/Getty Images
Alice Neel (1900 - 1984) posant devant son autoportrait (New York, 1981) ©Getty - Photo by Ellen Graham/Getty Images
Publicité

"En politique comme dans la vie, j'ai toujours aimé les perdants, les outsiders. Il y a une odeur de succès que je n'aime pas...", Alice Neel, artiste peintre.

Le moins que l'on puisse dire d'Alice Neel, c'est qu'elle ne fut pas une femme de cour... À regarder son parcours de près, on pourrait même affirmer qu'elle a nagé, sa vie de peintre durant, à contre-courant de l'histoire de l'art...

Dans une Amérique de l'après-guerre qui cherche à supplanter l'Europe, et tout particulièrement la France, en finançant à coups de millions de dollars le très viril expressionnisme abstrait, Alice Neel s'entête à réaliser un art figuratif. Pis même, au début des années 60, alors que le Pop art pointe le bout de son nez, elle se focalise sur le portrait, qu'elle débarrasse de son nimbe aristocratique en peignant des gens de la rue, des travestis ou des nus de femmes enceintes...

Publicité

Au début des années 30, elle s'était rapprochée un peu plus encore de ses modèles en s'installant dans le quartier de Spanish Harlem (El Barrio) de Manhattan. Soutenue par le WPA (Works Progress Administration) lancé par Roosevelt, elle peignait des scènes de rue ou de tribunal, des manifestations, où figuraient les premières victimes de la Grande dépression...

Snobée par le milieu de l'art et surveillée par le FBI (elle est très proche du Parti communiste américain), l'artiste née en 1900 à Gladwine (Pennsylvanie) va enfin sortir de l'ombre au début des années 70, grâce au mouvement féministe. Mais ce n'est que depuis quelques années à peine que sa peinture, engagée et profondément humaniste, a acquis une notoriété internationale.

Rolande Ballorain, auteure du livre "Le nouveau féminisme américain", à propos des différents courants (Inter actualités de 13h00, France Inter, 11.10.1972)

3 min

Avec Alice Neel, l'Amérique semble nous redevenir plus humaine...

Une des œuvres d'Alice Neel lors de l'exposition "Alice Neel : People Come First" au Metropolitan Museum Of Art (New York, 22.03-01.08.2021)
Une des œuvres d'Alice Neel lors de l'exposition "Alice Neel : People Come First" au Metropolitan Museum Of Art (New York, 22.03-01.08.2021)
© Getty - Photo by Robert Nickelsberg/Getty Images

Pour en parler

Bibliographie sélective

Film : Andrew Neel, Alice Neel (documentaire, 83' - 2007)

Lecture de textes (extraits),  Anne de Peufeilhoux

Alice Neel, invitée de Johnny Carson dans son émission "The Tonight Show"(19.06.1984)
Alice Neel, invitée de Johnny Carson dans son émission "The Tonight Show"(19.06.1984)
© Getty - Photo by Gary Null/NBC/NBCU Photo Bank

Générique

Un documentaire de Stéphane Bonnefoi, réalisé par Yvon Croizier. Prise de son, Stéphane Foulon et Ivan Turk. Archives Ina, Viviane Lefevre. Avec la collaboration d'Annelise Signoret de la Bibliothèque de Radio France. Attachée de production et page web, Sylvia Favre.

Actualité

Exposition Alice Neel, un regard engagé, au Centre Pompidou du 05.10.22 au 02.01.23. En partenariat avec France Culture.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour aller plus loin