Anne Sylvestre (1934-2020)
Anne Sylvestre (1934-2020)
Anne Sylvestre (1934-2020) - David Desreumaux
Anne Sylvestre (1934-2020) - David Desreumaux
Anne Sylvestre (1934-2020) - David Desreumaux
Publicité
Résumé

"Acheminez-moi vos histoires, je les veux toutes à présent. Je suis comme un grand réservoir, le soleil est tombé dedans. Et je gratterai la lumière avec mes ongles s'il le faut ; pour illuminer vos chimères, pour rendre vrai ce qui est faux." Anne Sylvestre, "J’ai de bonnes nouvelles".

En savoir plus

Quand on écoute les chansons d’Anne Sylvestre, on peut avoir l’impression de faire une rencontre avec soi-même, tant la chanteuse semblait capable de se laisser traverser par tous les sentiments de la vie.

Libre, farouche, douce, forte, drôle, pudique, engagée… Anne Sylvestre tissait longuement, en mots simples et musiques foisonnantes, des tranches de vie ordinaire, des luttes contre toutes les injustices, des morceaux d’enfance, des satires, des poésies intemporelles... Près de 600 chansons dans lesquelles, de manière à la fois visionnaire et intime, elle nous a sculpté, secoué, révélé.

Publicité

Une œuvre monumentale qui demeure pourtant peu connue du grand public, les Fabulettes masquant généralement le répertoire pour adulte.

Or, c’est la plénitude de cette oeuvre musicale que le documentaire souhaite donner à entendre.

"Tout dire est une liberté que j’ai toujours prise", affirmait Anne Sylvestre. À ses débuts dans les années cinquante, une femme qui écrit, compose et chante est rare. Souvent prise par la peur, elle a pourtant toujours cherché à avancer, au mépris des conventions, ce qui lui a parfois valu d’être mise à l’écart. Elle en a souffert. Aujourd’hui, elle inspire bon nombre de jeunes chanteurs.

La vie d’Anne Sylvestre est traversée de grands drames comme d’infinies petites joies. Ceux qui la connaissaient disent combien elle était vivante. Ceux qui ne la connaissaient pas disent combien ses chansons les rendent vivants. Le monde d’Anne Sylvestre ressemble à une polyphonie humaine : on y voit des visages, de tous les âges, de toutes les couleurs, habités par tous les sentiments… la vie !

Anne Sylvestre avec ses petits enfants Baptiste et Clémence, et ses filles, Philomène et Alice
Anne Sylvestre avec ses petits enfants Baptiste et Clémence, et ses filles, Philomène et Alice
- A-M Panigada

Pour en parler

Alice Yonnet-Droux, fille d’Anne Sylvestre
Clémence Chevreau, petite-fille d’Anne Sylvestre, chanteuse
Marie Chaix-Mathews, sœur d’Anne Sylvestre, écrivaine
Nathalie Miravette, pianiste
Nadja Ringart, sociologue et militante féministe
Daniel Pantchenko, biographe d’Anne Sylvestre, écrivain spécialiste de la chanson française
Marie-Thérèse Orain, chanteuse
Jean Kandémir, restaurateur
Savannah, Sabine, Séverine, et autres voix anonymes : passants

Remerciements à : Stebane Lamarca et le Forum Léo Ferré - Le groupe Évasion et Julie Berthon - Françoise et Emmanuelle Durand - Philomène Petitjean - Yves Jamait - Michèle Bernard - Monique Detry - Anne Goscinny - Sébastien d'Assigny - David Desreumaux - Annie Marchet - Nancy Huston.

Merci à Céline Grillon pour ses oreilles attentives.

Anne Sylvestre (1934-2020) au "Printemps de Bourges" (26.04.2014)
Anne Sylvestre (1934-2020) au "Printemps de Bourges" (26.04.2014)
© AFP - GUILLAUME SOUVANT / AFP

Lecture de textes : Clémence Chevreau, Alice Yonnet-Droux, Marie Chaix-Mathews, Daniel Pantchenko, Élise Andrieu.
Textes (extraits) : Pour de vrai. Entretiens avec Monique Detry (Le Centurion, 1981)
Anne Sylvestre, Et elle chante encore ? de Daniel Pantchenko (Fayard, biographie, 10.2012)

Bibliographie

Daniel Pantchenko, Anne Sylvestre, Et elle chante encore ? Livre réédité en juin 2022 dans une version augmentée et mise à jour (Fayard, biographie)
Monique Detry, Anne Sylvestre, pour de vrai (Les interviews, 1981)
Anne Sylvestre, Coquelicots, et autres mots que j’aime (Points, 2014) - Sur mon chemin de mots (Castor astral, livre DVD, 2003)
Véronique Mortaigne, Anne Sylvestre, une vie en vrai (Des Équateurs, 2022)
Marie Chaix, Les lauriers du lac de Constance. Chronique d'une collaboration (Seuil, 1974)

Archives Ina

La vie Parisienne (RTF, 28.04.1963)
Un jour au singulier (France Culture, 09.01.1994)
Mes copains de la nuit (RTF, 26.03.1961)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Musique

Comment je m'appelle et Un mur pour pleurer (album Comment je m'appelle)
La femme du vent (live au théâtre de la Potinière 1995)
Les arbres verts (album éponyme)
Mousse (album éponyme)
Douce Maison (album J'ai de bonnes nouvelles)
Les dames de mon quartier (album Partage des eaux)
Si mon âme en partant (album D'amour et de mots)
Et fredonnées par les autres ou issues d’archives : Tiens-toi droitLâchez-moiBelle parenthèse - Ma chérie - Une sorcière comme les autres - Non tu n'as pas de nom - Lonlère

Générique

Un documentaire d'Élise Andrieu, réalisé par Annabelle Brouard. Prise de son, Lucien Lefebvre et Sébastien Huel. Mixage, Manuel Couturier. Avec la collaboration d'Annelise Signoret de la Bibliothèque de Radio France. Page web, Sylvia Favre.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour aller plus loin