La primatologue américaine Dian Fossey (1932-1985) en 1983
La primatologue américaine Dian Fossey (1932-1985) en 1983
La primatologue américaine Dian Fossey (1932-1985) en 1983 ©Getty - Photo by Peter Breining/San Francisco Chronicle via Getty Images
La primatologue américaine Dian Fossey (1932-1985) en 1983 ©Getty - Photo by Peter Breining/San Francisco Chronicle via Getty Images
La primatologue américaine Dian Fossey (1932-1985) en 1983 ©Getty - Photo by Peter Breining/San Francisco Chronicle via Getty Images
Publicité
Résumé

Pionnière de la primatologie et icône de la protection animale, Dian Fossey aura passé 18 ans de sa vie à étudier les gorilles des montagnes au Rwanda. Figure controversée, son meurtre violent en 1985 reste irrésolu.

En savoir plus

Dans son autobiographie, Gorillas in the Mist (1983, Gorilles dans la brume en français), Dian Fossey écrit "J’entendis, je sentis avant de voir… Le bruit d’abord, puis une puissante odeur musquée, une odeur presque humaine. L’air retentit de cris perçants, suivis de bruits rythmés, c’était un énorme mâle qui se frappait la poitrine, puis j’aperçus au travers du feuillage, une panoplie de faces noires qui m’observaient d’un air furieux et inquisiteur…Ils cherchaient à déterminer s’ils avaient affaire à une amie ou à une ennemie."

Dans "Les aventures de M West", "Le gorille vous salue bien", lecture de "Gorilles dans la brume"

2 min

À 31 ans, Dian Fossey part au Rwanda, seule, à la rencontre des gorilles. En 1967, dans les montagnes froides et brumeuses des volcans du Virunga, elle fonde Karisoke, qui deviendra un centre de recherches de réputation internationale. Elle est la première scientifique à étudier les gorilles des montagnes. Elle y consacrera 18 années de son existence. La Nyramachabelli - la femme qui vit sans homme dans la forêt en swahili, a écrit les premières pages de la primatologie moderne.

Publicité
Dian Fossey au Rwanda
Dian Fossey au Rwanda
- © Yann Arthus-Bertrand

Née à San Francisco le 16 janvier 1932, après une enfance difficile et isolée, après l’échec de ses études de vétérinaire, elle s’engage en ergothérapie auprès d’enfants handicapés ; une expérience qui l’aidera à approcher des gorilles, racontera-t-elle. En 1961, obsédé par l’idée d’étudier des animaux sauvages dans leurs environnements naturels, la jeune américaine s’endette pour financer son premier voyage en Afrique. Elle y fait la rencontre décisive du célèbre anthropologue Louis Leakey, qui l’encourage dans son projet.

Gorille de montagne dans le Parc National des Virunga (République Démocratique du Congo)
Gorille de montagne dans le Parc National des Virunga (République Démocratique du Congo)
© Getty - Photo by Per-Anders Pettersson/Getty Images

À Karisoke, elle met au point de nouvelles méthodes et découvre des comportements insoupçonnés chez les grands singes anthropoïdes. Des travaux qui vont bouleverser durablement notre perception des primates. L’héritage qu’elle laisse derrière elle est aussi bien scientifique, qu’écologique. Alors qu’ils sont au seuil critique de l’extinction, la chercheuse va militer pour la conservation des gorilles des montagnes et mener une guérilla contre les braconniers. Consciente du poids de l’opinion publique, elle accompagne son combat d’une importante médiatisation. Les articles et photographies qui la mettent en scène dans National Geographic la rendent mondialement célèbre. La publication de ses mémoires Gorille dans la brume - bestseller mondial-  et son adaptation Hollywoodienne, interprété par Sigourney Weaver, finissent de la porter au rang d’icône de la protection animale.

Entre le braconnage, l'orpaillage, les rivalités scientifiques, et les pro-touristes, la "Femme aux gorilles" s’est fait de nombreux ennemis. Le 27 décembre 1985, elle est retrouvée assassinée dans sa hutte, à l’âge de 53 ans. Un meurtre qui reste encore un mystère.

Dian Fossey au Rwanda
Dian Fossey au Rwanda
- © Yann Arthus-Bertrand

Philosophe des Sciences, Chris Hertzfeld dit que "l'assassinat de Dian Fossey, en 1985, aura évidemment marqué les esprits. Cela fait d'elle une héroïne qui se serait sacrifiée sur l'autel des recherches à propos des gorilles et pour leur conservation."

Mais l’héritage de Dian Fossey n’est pas simple. Aujourd’hui, ces nombreuses zones d’ombres sont interrogées. Si son combat est toujours d’actualité, certaines de ses méthodes sont vivement critiquées, celles avec les primates, mais aussi avec les populations locales. Elle cristallise à la fois un modèle et un anti-modèle, où l’exemple à suivre et celui à ne pas suivre.

Yann Arthus-Bertrand et un gorille des montagnes
Yann Arthus-Bertrand et un gorille des montagnes
- © Yann Arthus-Bertrand

Pour en parler

  • Yann Arthus-Bertrand, photographe, reporter, réalisateur et militant écologiste
  • Emmanuelle Grundman, primatologue
  • Chris Herzfeld, philosophe des Sciences, spécialiste de l'histoire de la primatologie, autrice de Petite histoire des grands singes (Seuil, 2012)
  • Sabrina Krief, vétérinaire de formation, primatologue et Professeure au Muséum National d'Histoire Naturelle (MNHN)
  • Shelly Masi, primatologue et spécialiste des gorilles au Muséum National d'Histoire Naturelle (MNHN)
  • Julie Platel, éthologue au parc zoologique de Thoiry

Lecture des textes, Lison Pinet. Extrait de Gorilles dans la brume (Titre original Gorillas in the Mist. 1983) de Dian Fossey.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Musique

Crépuscule de Damien Mingus par My jazzy Child (Akuphone) - Binta madiallo de Francis Bebey, album Psychedelic Sanza - Obi agye me dofo par Vis à vis (Sound way) - Répétition de la chanson le gorille, Georges Brassens (Classics jazz France)

Extraits diffusés : Gorilles dans la brume (1988), un film de Michael Apted - The Tonight Show où Dian Fossey est interviewée par Johnny Carson (19.06.1985)

Générique

Un documentaire de Natacha Triou, réalisé par Véronique Samouiloff. Prise de son, Ivan Turk et Djasan Taouss. Archives Ina, Inès Barja. Documentation musicale, Antoine Vuilloz. Avec la collaboration d'Annelise Signoret de la Bibliothèque de Radio France. Page web, Sylvia Favre.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Bibliographie

Dans "Les aventures de M West", "Gorilles curieux", lecture de "Gorilles dans la brume"

2 min

Tombes de Dian Fossey et de ses gorilles, en arrière plan (Karisoke Research Center, Rwanda)
Tombes de Dian Fossey et de ses gorilles, en arrière plan (Karisoke Research Center, Rwanda)
- CC BY-SA 4.0 - Wikimedia Commons - Zinkiol -

Pour en savoir plus

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

À lire aussi : Dian Fossey, pionnière de la protection animale

Références

L'équipe

Anaïs Kien
Production
Natacha Triou
Production déléguée
Sylvia Favre
Collaboration
Anaïs Kien
Coordination