Régis Debray ©Getty - Stephane Grangier
Régis Debray ©Getty - Stephane Grangier
Régis Debray ©Getty - Stephane Grangier
Publicité
Résumé

Régis Debray se fait l'observateur d'un tournant civilisationnel : alors qu'on s'occupait jusqu'à présent d'histoire en négligeant la nature, c'est aujourd'hui l'inverse. L'homme vert se soucie de la préservation de la nature que ses ancêtres ont voulu dompter, en oubliant peut-être d'où il vient, estime le philosophe.

En savoir plus

Notre époque est marquée par l'angoisse écologique. Dans Le Siècle vert, un changement de civilisation (Tracts Gallimard), Régis Debray brosse le portrait de deux personnages marquants de ce changement de civilisation : d'un côté l'homme faustien, dynamique, conquérant, tourné vers l'avenir et prêt à transformer le réel, la nature. De l'autre, l'homme vert, soucieux de la préservation de la nature et honteux de son passé faustien, qui se découvre comme un animal en sursis et envie l'orchidée laquelle n'émet pas de gaz carbonique… Craignant que l'homme de la nature, en divinisant l'animal et la nature, oublie la nature de l'homme, le philosophe pointe du doigt le risque que la cause environnementale devienne un nouveau dogmatisme : "biophile, oui, misanthrope, non". 

L'histoire a changé de couleur, elle s'est mise au vert. (...) Avec le siècle vert, Prométhée a pris sa retraite, et la photosynthèse a remplacé le marteau-piqueur. L'homme est devenu partie intégrante de la nature, il est passé de la société industrielle qui fait de la fumée à la neutralité carbone. Donc fin du maître et possesseur de la nature, parce qu'on découvre que le possesseur s'avère être un destructeur et qu'en détruisant la nature, il se détruit lui-même. Fin des flonflons futuristes… à mon sens, quitte à oublier tout ce qu'on doit au marteau-piqueur. Régis Debray

Publicité
59 min

Une production France Culture, en partenariat avec les Editions Gallimard. 

Retrouvez tous les Tracts Gallimard ici

Références

L'équipe

Vincent Decque
Réalisation
Pauline Petit
Production déléguée